Google: La mention «gratuit» disparaît des applications avec achats intégrés

APPLIS Pour éviter que les consommateurs soient bernés, la Commission européenne avait demandé en décembre dernier à Google et Apple de supprimer le «mot» gratuit pour les applications qui impliquaient des achats intégrés…

J.M.

— 

Les logos de Google Play et de l'App Store.
Les logos de Google Play et de l'App Store. — Martin Law/EyePress/NEWSCOM/SIPA

Les consommateurs ne devraient plus se faire avoir. Dans un communiqué publié vendredi, la Commission européenne se félicite de la décision de Google de ne plus «utiliser le mot ''gratuit'' lorsque les jeux intègrent des achats d’application». En décembre dernier, elle avait demandé à Apple, à Google et à la Fédération européenne des logiciels de loisirs de bannir ce terme « gratuit » lorsqu’il y avait des micro-transactions proposées à l’intérieur de l’application. Soit le modèle économique du «free-to-play» pour le jeu vidéo.

Chez Apple, «aucune solution concrète»

Pour la Commission, il fallait éviter que «les jeux annoncés comme ''gratuits'' n’induisent le consommateur en erreur quant aux coûts réels impliqués» ou encore que «les jeux n’encouragent directement les enfants à acheter des applications intégrées dans un jeu ou ne persuadent un adulte d’en acheter pour eux».

De plus, elle voulait que «les consommateurs soient dûment informés des modalités de paiement et les achats ne soient pas débités au travers de paramètres par défaut sans le consentement exprès des consommateurs.»

D’après des captures d’écran prises en début de mois et ce lundi, le site Eurogamer a remarqué que Google s’était plié à la demande sur son PlayStore, les «Angry Birds» par exemple n’apparaissant plus désormais avec la mention «gratuit».

Mais la Commission européenne note qu'«Apple a proposé de se pencher sur la question mais n’a, malheureusement, proposé aucune solution concrète immédiate à ce jour pour traiter les craintes liées, en particulier, à l’autorisation de paiement.»