Conférence Google I/O: L'offensive Android est lancée

HIGH-TECH Google a présenté ses nouveautés, mercredi...

Philippe Berry

— 

Android TV, présenté à la conférence Google I/O, le 25 juin 2014.
Android TV, présenté à la conférence Google I/O, le 25 juin 2014. — J.CHIU/AP/SIPA

De notre envoyé spécial à San Francisco

Google sur tous les fronts. A la conférence Google I/O, mercredi, à San Francisco, l'entreprise n'a pas dévoilé de nouveaux gadgets majeurs, mais son offensive avec Android est totale. En voiture, Android Auto arrivera dans l'habitacle d'ici la fin de l'année chez plus de 40 partenaires. Dans le salon, Android TV promet une expérience plus simple que le flop Google TV. Au poignet, Android Wear équipe la montre LG G watch et la Samsung Gear Live, toutes les deux disponibles en pré-commandes depuis mercredi. Très attendue, la Moto 360, qui mise sur un design rond, débarquera «plus tard cet été».

>> Revivez la conférence en direct par ici

«Quel que soit l'écran, l'utilisateur a accès à une unique expérience, sans transition», jure Sundar Pichai, le patron de Chrome et Android. Une montre peut faire office de télécommande télé. Comme iOS, Android permet de relier son téléphone à un ordinateur Chromebook pour répondre à un SMS ou même utiliser une app sur grand écran. Pour cela, Google a notamment unifié le design de la prochaine version d'Android, pour l'instant baptisée «L», qui sortira fin 2014.

Des infos contextualisées

Google mise sur la contextualisation pour proposer des informations utiles personnalisées, adaptées à chaque écran et à chaque moment. Un itinéraire est disponible en voiture ou sur sa montre. La voix permet de répondre à un SMS. En rentrant à la maison, l'assistant vous rappelle d'appeler votre femme.

Pour s'exprimer pleinement, les services Google ont besoin du Cloud. Pour concurrencer Microsoft et Apple, Google Drive For Work propose désormais une option de stockage illimitée pour 10 dollars/euros par mois.

Cet océan de données doit enfin être organisé. Avec l'infrastructure Google Fit, des apps, notamment d'Adidas ou de Nike, ont accès à toutes les données collectées par un téléphone ou une montre. Bref, Google, comme Apple, veut devenir un assistant personnel intelligent. Et même un life coach.