ERA de Jawbone: l’oreillette Bluetooth réinventée

AUDIO Avec ERA, Jawbone veut remettre l’oreillette Bluetooth au goût du jour. Son argument: les smartphones aux écrans XXL requièrent de tels accessoires…

Christophe Séfrin
— 
Disponible en 3 coloris, l'oreillette ERA peut être assortie d'un mini-chargeur qui lui sert aussi de rangement.
Disponible en 3 coloris, l'oreillette ERA peut être assortie d'un mini-chargeur qui lui sert aussi de rangement. — JAWBONE

Chez Jawbone, on ne parle pas de «l’internet des objets», mais de «l’internet de soi». Ce discours, qui s’applique à chaque nouveau produit de la marque (comme récemment avec le bracelet connecté Jawbone Up 24), l’est aussi pour ERA. ERA, c’est le retour de l’oreillette Bluetooth à nos oreilles. ERA, c’est un appareil pensé pour «résoudre un problème d’usage, tout en s’accordant à notre mode de vie», dixit Jawbone.

Un accessoire pour phablettes

Etonnant pourtant qu’en 2014 un constructeur mise sur un produit que l’on croyait ringardisé, au mieux réservé aux chauffeurs de taxi et coursiers. Pourtant, Jawbone y croit dur comme fer. Et justifie ERA par l’arrivée massive des phablettes dans nos vies. Ces smartphones aux écrans XXL nous servent à tout faire et l’on a besoin de pouvoir conserver un oeil et un doigt sur leur écran tout en téléphonant, par exemple.

Fonctions personnalisables

Logé dans l’oreille, ERA permet ainsi selon Jawbone de «déporter la fonction première du smartphone pour en garder la maîtrise» (sic!). Reste que la petite oreillette est bien troussée. 42 % plus petite que sa grande sœur lancée en janvier 2011, ERA est discrète. Se connectant en Bluetooth avec une application iOS et Android, on peut personnaliser l’usage de son petit bouton, situé juste à l’arrière. Ainsi, selon le nombre de clics et leur intensité, on pourra décrocher/raccrocher, lancer sa musique, voire démarrer Siri ou Google Now!. Essayé durant 15 jours, ERA sait vite se faire oublier et s’avère extrêmement pratique. Bien sûr, son usage en voiture s’impose, mais la petite oreillette s’est également avérée pertinente en d’autres occasions: pour se laisser guider par le GPS de Google Maps durant une sortie à vélo, lors de conversations téléphoniques qui supposaient de surfer simultanément sur Internet depuis notre smartphone…

Astuce: ERA se recharge en USB mais dispose aussi d’un kit de rangement avec batterie intégrée. Laquelle permet à l’oreillette de passer d’une autonomie de 4 à 10 heures. L’attelage est proposé à 129 euros, l’oreillette seule à 79 euros.