Amazon à l'assaut du téléviseur le 2 avril

HIGH TECH L'entreprise a envoyé une invitation officielle à la presse US et devrait présenter une box TV ou une clé HDMI...

P.B.

— 

Le PDG et fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, le 6 septembre 2012.
Le PDG et fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, le 6 septembre 2012. — R.SAXON/AP/SIPA

«Rejoignez-nous pour une annonce sur notre business vidéo.» Imprimée sur un canapé, l'invitation envoyée jeudi à la presse américaine laisse peu de doutes: après des mois de rumeurs, Amazon devrait enfin présenter sa solution de streaming pour le téléviseur, le 2 avril à New York (17h à Paris). Reste à savoir quel format l'entreprise adoptera.

Les rumeurs ont d'abord misé sur une box TV relativement chère. Mais selon TechCrunch, il pourrait finalement s'agir d'une simple clé HDMI bon marché à la Chromecast. Ou peut-être des deux. Ce qui est quasi-sûr, c'est qu'Amazon utilisera une version modifiée d'Android, comme avec le Kindle Fire. Elle permettra de se connecter à sa boutique multimédia, une sélection d'apps et à son service de streaming Instant vidéo.

Le jeu vidéo comme cheval de Troie?

Selon des fuites qui semblent authentiques, Amazon devrait également présenter une manette pour jouer sur sa télé. Des jeux Android optimisés devraient sans doute être de la partie mais l'entreprise pourrait également proposer un service de «cloud gaming» permettant de profiter de jeux PC en streaming. Acteur majeur du cloud, Amazon a l'infrastructure pour. Récemment, l'entreprise a musclé sa division jeu vidéo en rachetant le studio Double Helix, à qui l'on doit le dernier «Killer Instinct». Un signe «on embauche» orne également la page d'Amazon Game Studios.

Après l'e-Reader Kindle puis les tablettes Kindle Fire, le patron d'Amazon, Jeff Bezos, se lance ici dans la guerre pour le contrôle du salon. Aux Etats-Unis, Apple a vendu, selon des chiffres de mi-2013, 13 millions d'Apple TV. Roku, le Petit Poucet, a écoulé 8 millions d'appareils de boxes et Google «plusieurs millions» de clés Chromecast. Sony et Microsoft sont également bien positionnés avec la Playstation 4 et la Xbox One.

Dans cette bataille encore très ouverte, Amazon place ses pions. Il sera, pour l'instant, le seul à contrôler trois fronts: la diffusion (la box), la distribution (Amazon Instant) et la production (Amazon Studios). Selon Variety, pour sa deuxième salves de pilotes, Amazon, qui cherche à concurrencer Netflix, a retenu quatre séries dont «The After», du créateur d'«X-Files», Chris Carter. La transformation du roi du e-commerce en empire des médias est bien avancée.