L'anti-Google devient très recherché

©2006 20 minutes

— 

Wikia, Hakia, ChaCha... Selon le New York Times, la Silicon Valley, en Californie, crépite de projets de moteurs de recherche « anti-Google ». Dans l'esprit comme dans le but poursuivi, puisqu'ils rejettent le principe de la recherche par algorithmes du numéro un de la recherche sur Internet. Le projet Wikia, du fondateur de l'encyclopédie collaborative Wikipédia, mise sur l'intervention et la notation des internautes pour des recherches plus pertinentes, Hakia sur le langage naturel. ChaCha s'appuie sur un réseau de chercheurs payés pour répondre aux questions.