Samsung abandonnerait Android pour sa montre Galaxy Gear

HIGH-TECH Selon «USA Today», elle tournerait sous Tizen, un OS développé par Samsung sur les fondations de Linux...

P.B.
— 
Le PDG de Samsung, J.K. Shin, dévoile la montre Galaxy Gear, le 4 septembre 2013, au salon IFA de Berlin.
Le PDG de Samsung, J.K. Shin, dévoile la montre Galaxy Gear, le 4 septembre 2013, au salon IFA de Berlin. — G.BRELOER/AP/SIPA

A l'approche du grand salon mobile de Barcelone les rumeurs se multiplient. Certaines ne sont pas particulièrement excitantes (le Galaxy S5 pourrait avoir un lecteur d'empreinte digitale). D'autres, en revanche, attirent l'attention: selon deux sources de USA Today, pour la seconde version de sa smartwatch Galaxy Gear, Samsung abandonnerait Android pour le remplacer par Tizen, son OS maison.

Basé sur Linux, Tizen est un système d'exploitation open-source développé par Samsung avec plusieurs partenaires dont Intel. Après de nombreux retards, il devait faire ses grands débuts à Barcelone sur quelques smartphones low cost. Mais selon le quotidien américain, la montre serait également concernée.

Guerre froide

Les tensions entre Google et Samsung ne datent pas d'aujourd'hui. Avec 40% du marché des smartphones sous Android, Samsung est de loin le leader. Il cherche régulièrement à s'affranchir de l'influence de Google, notamment en ajoutant une couche logicielle maison et en développant des apps en dehors de la boutique Google Play. Il y a deux semaines, les deux entreprises semblaient pourtant avoir fait la paix en signant un accord d'exploitation de brevets, alors que Google vendait Motorola.

La première version du Galaxy Gear n'avait pas convaincu les critiques, notamment à cause de sa faible autonomie. Tizen est-il moins gourmand? Samsung innovera-t-il davantage en étant indépendant? Comment la montre dialoguera-t-elle avec les smartphones sous Android? Réponses le 24 février.