MySpace prend son temps

Anne Kerloc’h

— 

Le site américain MySpace.com, deuxième portail le plus populaire aux Etats-Unis derrière Yahoo!, vire au phénomène de l'internet bien au-delà des frontières de son pays natal.
Le site américain MySpace.com, deuxième portail le plus populaire aux Etats-Unis derrière Yahoo!, vire au phénomène de l'internet bien au-delà des frontières de son pays natal. — Nicholas Kamm AFP

En France, MySpace plaît, mais peine à multiplier les conquêtes de manière exponentielle. Lancé fin août, le site de réseau social enregistrait 1,214 million de visiteurs uniques fin septembre selon Médiamétrie, se classant en quatorzième position des sites de blogs et pages persos, derrière Skyblog (4,68 millions), Overblog (3,02 millions), Copains d’avant.com (2,325).

Une belle réussite en un mois seulement. Mais son audience plafonne : en novembre, il n’avait gagné que 50 000 visiteurs, pour se hisser à 1, 26 millions.

L’arrivée récente d’un directeur général pour la France, Marc Mayor, ancien consultant de Mac Kinsey, devrait changer la donne. Une douzaine de recrutements sont déjà en cours. Aux Etats-Unis et Royaume-Uni, MySpace se classe dans le top 5.