Soyooz.com: le site pour choisir sa techno selon ses usages

INTERNET La start-up française Soyooz tente de pallier l'absence quasi-généralisée de conseils à l'achat de produits high-tech sur les site de vente en ligne. Son truc à elle: le conseil aux internautes selon leurs vrais usages.

Christophe Séfrin

— 

Ce n'est qu'après avoir répondu à une série de petites questions que l'internaute se voit recommander les produits supposés le mieux convenir à son usage.
Ce n'est qu'après avoir répondu à une série de petites questions que l'internaute se voit recommander les produits supposés le mieux convenir à son usage. — no credit

Que choisir? Face aux pages de produits techniques des web marchands, c’est souvent l’embarras: les appareils photos numériques, smartphones ou tablettes correspondant à notre budget sont bien là, mais l’avis du vendeur est souvent aux abonnés absents. Pour retrouver des conseils personnalisés lors d’un achat, une start-up de Laval nommée Soyooz pense avoir trouvé la la solution.

«Nous avons constaté que les consommateurs effectuaient souvent des achats de produits high-tech sous-dimensionnés ou sur-dimentionnés. Nous voulons les aider grâce à des critères de choix objectifs», explique Yannick Joret, directeur associé de soyooz.com. Ainsi, en se rendant sur le site, on choisit sa catégorie de produits et l’on répond rapidement à une une quinzaine de questions. Pour un appareil photo par exemple: « Vous préférez un appareil tout automatique/semi automatique/avancé »? Puis:« Quelle résistance? Normale/Humidité-pluie/étanche 5m ou 10 m », etc…

Déjà 500 produits testés

Au fur et à mesure des réponses, Soyooz fait le tri dans sa base de données puis propose sa sélection bien ordonnée: du produit supposé correspondre le plus à nos besoins au moins pertinent. Le choix ne s’effectue pas par hasard: chaque appareil référencé a été testé en interne par un expert de Soyooz. A ce jour, 500 appareils photos, tablettes, smartphones et ordinateurs portables ont ainsi été passés au crible. En attendant les imprimantes, les enceintes, les objectifs photo et même l’électroménager.

A l’essai, Soyooz semble effectivement assez pertinent. L’algorithme développé par le site serait capable de dégager jusqu’à 7 milliards de profils consommateurs différents! Les avis des experts sont nuancés, parfois même très nuancés, un bon point pour assoir une crédibilité. Et une fois la sélection faite, direction un des sites marchands affiliés (amazon, ldlc, webdistrib, Rue du Commerce), Soyooz se rémunérant à la commission. 

 Vers l’infini et au-delà...

Soyooz veut se développer à l’international « très rapidement », selon Yannick Joret. Après une ouverture vers l’Europe et l’Espagne en mai, le site compte investir le marché américain dès 2015. Parmi ses autres projets, des tests de produits systématisés en vidéo et la mise en ligne d’avis de consommateurs « qualifiés », où chaque utilisateur pourra se reconnaître selon ses affinités et ses usages.