CES 2014: Les écrans incurvés en font tout un plat

HIGH-TECH Les rois du salon au CES de Las Vegas, ce sont eux cette année: les téléviseurs dits «incurvés»…

A Las Vegas, Christophe Séfrin
— 
Sur le stand LG, ce prototype d'écran incurvé LED 4K au format 21/9e mesure 267 cm de diagonale. Immersion assurée!
Sur le stand LG, ce prototype d'écran incurvé LED 4K au format 21/9e mesure 267 cm de diagonale. Immersion assurée! — LG

De notre envoyé spécial à Las Vegas

Le «curved» star du salon. Au CES de Las Vegas, les téléviseurs «incurvés», dont l’écran affiche une légère courbure, attirent tous les regards. «Ils ne sont plus réservés à quelques modèles exclusifs. Il s’agit désormais d’une tendance lourde et ils représentent une vraie famille produits avec plusieurs marques concernées», constate Frank Ladoire, rédacteur en chef du site spécialisé AVCesar.com. LG, Samsung, mais aussi Haier, TCL… les modèles affluent.

D’abord pour l’OLED

LG, qui revendique la paternité de l’écran incurvé, met en avant l’immersion offerte par ces nouveaux téléviseurs au design si flatteur. «L’incurvé se justifie d'abord avec les images exceptionnelles des téléviseurs OLED qui offrent une incroyable sensation de profondeur», explique Patrick Chardin, directeur général de LG France. «Lorsque l’on évoque le concept des TV incurvées, le gens se disent intéressés. Lorsqu’ils voient les appareils, ils les veulent», s’enthousiasme Nicolas Ferry, directeur marketing de la division brun chez Samsung France. Du côté du chinois Haier, on y croit aussi. «De part leur forme, les écrans sont aussi plus solides», précise Christophe Chancesnest, directeur marketing de Haier Europe. Et même son de cloche chez TCL/Thomson: «L’incurvé se plie davantage aux exigences de l’oeil humain, avec une approche plus fine de son angle de vision», explique Arnaud Rabel, responsable des ventes auprès du constructeur. 

Sony n’y croit pas

Seule voix dissonante dans ce concert de louanges, celle de Sony. «On n’y croit pas, l’expérience de la 4K ne nécessite pas d’écran incurvé. Mais il ne faut jamais dire «jamais»», indique Stephane Labrousse, directeur du marketing chez Sony France. Alors, phénomène de mode? «Oui», répond clairement Patrick Chardin de LG, précisant que le téléviseur incurvé affiche un surcoût de 10 à 15% à taille égale pour le consommateur. Et l’engouement risque de ne pas s’arrêter là. Des écrans incurvés de petite taille, avec une simple définition Full HD, seront prochainement lancés. Pour le patron, de LG France, « une TV LED incurvée qui n’a pas au moins une définition 4K n’a aucun sens, ce n’est que du marketing »…

>> Retrouvez tous nos articles sur le CES ici 

Prototypes

Pour mettre en avant la sensation d’immersion de leurs téléviseurs incurvés, LG et Samsung présentent l’un et l’autre des prototypes d’écrans courbes d’une diagonale de 105’’ (267 cm) au format cinéma 21/9e. Non moins spectaculaires sur le CES: des téléviseurs OLED et 4K souples, qui passent du stade d’écran plat à celui d’écran incurvé d’un clic de télécommande.