La manette de la Wii vole aussi en France

Philippe Berry

— 

Le filin reliant la Wiimote à sa dragonne semble fragile.
Le filin reliant la Wiimote à sa dragonne semble fragile. — 20minutes

Manette trop fragile ou joueurs trop excités? Disponible depuis vendredi dans l’Hexagone, la nouvelle console de Nintendo semble souffrir du même problème que sa version américaine: la fixation de la Wiimote, la fameuse télécommande à capteurs de mouvements intégrés, ne résiste pas à la frénésie de certains joueurs.

Nicolas, 26 ans, joue depuis à peine une heure au tennis sur Wii Sports. Troisième set. La partie est serrée. «Il y a 40 partout et je lâche un smash», explique le joueur.

La lanière de la dragonne (qui s’accroche autour du poignet) de la Wiimote se rompt, et la manette effectue un vol plané jusque dans le mur.
«Heureusement, soupire Nicolas, elle est passée nettement à gauche de la télé.»

«Destruction de télé»

Au service après-vente d’un grand magasin parisien, Nicolas est apparemment le premier à se plaindre, et il est renvoyé vers Nintendo. 16h30: le SAV est fermé… pour tout le week-end. Quinze minutes d’appel surtaxé plus tard à SOS Nintendo, et Nicolas obtient de la firme du plombier moustachu une nouvelle dragonne. Pour une autre Wiimote en revanche, il va devoir attendre qu’on le rappelle.

Aux Etats-Unis, où la console de Nintendo est disponible depuis la mi-novembre, le syndrome «destruction de télé» devient une discipline nationale (voir les nombreuses photos et témoignages sur le site Wii have a problem et sur WiiDamage).

Nintendo Japon reconnaît ne pas avoir prévu dans ses tests que les joueurs «s’exciteraient autant». Et de prodiguer ses conseils de «bon usage»: toujours utiliser la dragonne, bien se sécher les mains et éviter les mouvements trop brusques. Sur l’Internet, des photos de dragonnes qui seraient plus solides circulent actuellement, mais Nintendo n’a pas encore confirmé ou infirmé l’information. En attendant, Nicolas est inconsolable.