Première mondiale: Qobuz lance le streaming audio avec une qualité de son sans compression

— 
Les nouvelles applications iOS et Android Qobuz permettent l'écoute en streaming et sans compression du catalogue de la plateforme française.
Les nouvelles applications iOS et Android Qobuz permettent l'écoute en streaming et sans compression du catalogue de la plateforme française. — QOBUZ

Les années MP3 semblent derrière nous. Qobuz, le service d’écoute et d’achat de musique français, propose dès aujourd’hui une première mondiale: le streaming audio sans compression. De quoi distinguer la société de ses rivaux, Spotify et Deezer. Le son «hifi» fait partie des gênes de Qobuz, lancé fin 2008. Après avoir plusieurs fois changé de formule, la plateforme propose actuellement un catalogue de 14 millions de titres, tous en qualité CD (44,1 kHz, 16 bits) non compressée, mais aussi 3000 références dites «Studio Masters», soit avec un son équivalent à celui sortant des consoles de mixage lors des enregistrements en studio. Le cas de Random Access Memories, le dernier Daft Punk, que l’on peut télécharger ou écouter sur Qobuz en 24bits, meilleur que sur CD.

29 euros par mois 

L’offre est disponible pour les abonnés «Hifi», à 29 euros par mois, soit près de trois fois le tarif d’un abonnement Spotify ou Deezer à la qualité d’écoute moindre. Pour l’occasion, l’application mobile Qobuz a été repensée, avec un nouveau design. Autre nouveauté: elle offre désormais accès aux autres «plus» qui font l’identité de la plateforme française: contenu éditorial, magazine en ligne, interviews, podcasts….

Pour profiter du nouveau service, les abonnés Qobuz doivent désinstaller leur application Qobuz iOS et en réinstaller la nouvelle mouture. Dès lors, vive l’écoute en FLAC! Le FLAC (Free Lossless Audio Codec), c’est le format de compression sans perte (44,1 kHz/16bits) que la plateforme offrait jusqu’alors à ses abonnés Hifi dans le cadre du téléchargement de leurs playlists pour une écoute offline sur leurs lecteurs mobiles. Et Qobuz l’assure, cela fonctionne en 3G (et, bien évidemment, en 4G et Wifi).

Love on the bits

Deux paramètres techniques sont pris en compte pour la numérisation du son: la fréquence d’échantillonnage et la quantification. Plus la première, exprimée en kHz (kilohertz) est haute, plus le son est fidèle à l’original. La quantification (en bits) exprime la façon avec laquelle le son numérisé sera codé en langage binaire: 8, 16, 24, 32 bits… Plus elle est élevée, plus on se rapproche de l’original. Ainsi, le son des CD est de 44,1 kHz/16bits. Celui des fichiers Studio Master de Qobuz, jusqu’à 192 kHz/24 bits. Le 14 mai, Universal avait lancé 36 premiers Blu-ray High Fidelity Pure audio en 96 kHz/24 bits.