Un iPad comme copilote de certains Boeings commerciaux ?

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

ipad-efbIl fallait s’y attendre : les tablettes tactiles trouvent leurs places partout et changent le quotidien de certains métiers. Encore un bel exemple avec les pilotes de ligne, heureux de ne plus transporter une quinzaine de kilos de livres, mais simplement 500 grammes d’électronique.

Les tablettes tactiles et les smartphones sont désormais bien ancrés dans notre vie personnelle. Mais elles commencent seulement à modifier nos habitudes professionnelles. Certains métiers vivent actuellement cette transformation, notamment les pilotes d’avion de ligne. Les compagnies aériennes adoptent les unes après les autres des tablettes tactiles, lesquelles deviennent des EFB  ou Electronic Flight Bag. Les EFB sont destinés à remplacer le bagage cabine obligatoire contenant une douzaine de manuels (sur l’avion, la compagnie, la configuration des aéroports, etc.) que chaque pilote doit garder avec lui à chaque trajet. Grâce à l’iPad, plus besoin de transporter cette valise, qui pèse 15 kilos environ.

Dans une vidéo postée sur Gadling.com, le pilote de ligne Ken Wien, qui édite le blog Cockpit Chronicles, explique comment son ipad s’intègre dans le cockpit et quelles sont les informations auxquelles il accède durant le vol. Désormais, tout est interactif : il zoome le plan d’un aéroport pour mieux observer les pistes, il scrute les manuels avec un moteur de recherche, etc. Restent uniquement au format papier les instructions d’urgence. Pour être en mesure d’aider les pilotes dans leurs tâches quotidiennes, l’iPad a cependant dû passer quelques tests de décompression avant de se voir autoriser à monter à bord. La compagnie aérienne a dû également développer un socle spécial qui augmente de 24 heures l’autonomie de la tablette.

Le pilote explique dans les commentaires de sa vidéo sur Youtube que les pilotes ont reçu l’autorisation de ne plus porter leur bagage cabine avec les manuels à compter de la fin avril. Il confie aussi que la compagnie aérienne pour laquelle il travaille a choisi de se doter d’iPad pour ses avions, mais que l’application qui transforme la tablette en EFB existe aussi sous Android.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Source : [Gadling.com]