Firefox OS veut libérer les utilisateurs des chaînes d'Apple et Google

HIGH-TECH Mozilla a annoncé deux smartphones destinés aux développeurs. L'objectif: proposer un système ouvert, basé sur les technologies du Web...

Philippe Berry
— 
Mozilla a dévoilé des smartphones sous Firefox OS destiné aux développeurs, le 22 janvier 2013.
Mozilla a dévoilé des smartphones sous Firefox OS destiné aux développeurs, le 22 janvier 2013. — DR

Le panda roux sort de son terrier. Mardi, Mozilla a dévoilé deux smartphones sous Firefox OS, fabriqués par la PME espagnole Geeksphone en partenariat avec l'opérateur Telefonica. Ils sont destiné aux développeurs et devraient être disponibles pour un petit prix, non précisé, en février et seront compatibles avec les principaux réseaux 3G. Il y a:

  • Peak, le modèle moyen/haut de gamme:processeur dualcore 1,2 Ghz, écran 4,3 pouces (960x540 pixels), appareil photo 8 mégapixels.
  • Keon, pour les marchés émergents: processeur de 1 Ghz, écran de 3,5 pouces (480x320 pixels) et appareil photo 3 mégapixels.

Un OS libre et ouvert

Firefox OS est entièrement basé sur des technologies du Web: HTML5, CSS et JavaScript, notamment. Mozilla met en avant un système «libre et ouvert» avec un écosystème qui n'est «pas soumis au contrôle» d'Apple, Google ou Microsoft.

Car avec Firefox OS, «le Web est la plateforme». Le système fait le choix de tout miser sur les Web apps, comme Steve Jobs l'avait un temps imaginé pour l'iPhone avant de se raviser. Si le débat natif vs Web reste vif, Firefox OS offrira un accès complet au hardware. En clair, une app pourra faire sonner le téléphone ou utiliser l'appareil photo, l'accéléromètre etc.  Et avec des machines désormais surpuissantes, la performance devrait être proche de celle des programmes installés en local sur iOS ou Android.

Protéger ses données

Sur le papier, l'ambition de Mozilla, ou celle de Canonical avec Ubuntu for phone, est salutaire. Le Web a libéré l'informatique mais les smartphones ont inversé la tendance. Les écosystèmes d'Apple, Google ou Facebook sont devenus des jardins fermés qui communiquent à peine les uns avec les autres et dérapent régulièrement en collectant de nombreuses informations personnelles à des fins commerciales.

Robert Nyman, évangéliste de Mozilla, pense que FireFox OS a un coup à jouer. «De nombreuses personnes veulent une liberté de choix, protéger leurs données et utiliser les standards ouverts que Mozilla soutient», écrit-il.

La philosophie de Firefox OS vous séduit-elle? Seriez-vous prêts à abandonner votre iPhone? Dites-le nous dans les commentaires.