IFA 2006 : premier rôle pour les écrans plats

— 

 Pour les 100 000 visiteurs qui arpenteront jusqu’à
mercredi les allées de l’IFA, le marathon aura cette année un petit goût de déjà testé. Le désormais annuel Salon de l’électronique grand public de Berlin ressemble à s’y méprendre à l’édition de l’an passé. Peu d’innovations parmi les 1 046 exposants venus de 32 pays. Ce qui n’empêche pas les grandes marques de se livrer à un concours de premiers de la classe du côté des écrans plats, encore vedettes de l’événement. Rien qu’en France, il s’en est vendu 650 000 entre
mai et juillet, selon le GfK. Ainsi, LG présente à l’IFA le premier téléviseur LCD Full HD de 100’’ (soit 254 cm de diagonale), Panasonic le premier plasma
Full HD de 103’’ (261 cm), Philips le premier LCD 100’, ’Ambilight et Telefunken le premier grand écran plat Wi-Fi. Il semble que la norme HD Ready, avec sa résolution deux fois inférieure (un million de pixels
au lieu de deux), ne soit déjà plus qu’un souvenir et que le Full HD s’impose d’ici à l’année prochaine dans les salons. Bien seul dans la galaxie du HD-DVD, malgré le soutien de Microsoft qui proposera un lecteur HD-DVD avec la console Xbox 360, Toshiba,initiateur du disque rival du Blu-Ray a profité de l’IFA pour confirmer l’arrivée en novembre de son support en Europe. Il a présenté deux lecteurs HDDVD. Quarante premiers titres, dont de nombreux sont issus de studios européens, seront commercialisés (Elephant Man, Basic Instinct…). A retenir sur d’autres stands, le DZ-HS303, premier caméscope hybride filmant sur disque dur et DVD signé Hitachi, ou, chez Samsung, le K5, amusant petit baladeur aux touches sensitives et équipé de deux haut-parleurs. Le transistor réinventé... Finalement bien peu de choses annonciatrices d’un avenir toujours plus techno.

Christophe Séfrin