Here: Les cartes de Nokia arrivent sur les smartphones concurrents

HIGH-TECH Via une app pour iOS disponible dans les prochaines semaines, un kit de développement pour Android et un service Web en HTML5...

P.B.

— 

Here, le service de cartographie de Nokia dévoilé le 13 novembre 2012.
Here, le service de cartographie de Nokia dévoilé le 13 novembre 2012. — DR

Nokia tente un coup de poker. Parallèlement à la sortie de ses nouveaux smartphones Lumia, l'entreprise a annoncé, mardi, que ses services de cartes et de géolocalisation, rassemblée sous un seul service cloud baptisé Here, allaient bientôt être disponibles sur les plateformes concurrentes.

L'iPhone et l'iPad vont directement accueillir une app Here, qui offrira un service carte et un système de navigation GPS vocal. A la différence d'Apple Maps, les transports en commun seront bien de la partie. Si Nokia se dépêche, Here pourrait être là avant Google Maps.

 

Sur Android, Nokia va fournir un kit de développement permettant à des partenaires tiers de créer leur propres apps. Un service Web en HTML 5 sera également disponible sur toutes les plateformes. Et pour muscler son offre 3D, Nokia a racheté l'entreprise EarthMine. Les business locaux sont là avec Places.

 

Elargir la base utilisateurs

L'entreprise finlandaise a également annoncé un accord pour proposer Here sur Firefox OS, le système d'exploitation open source de Mozilla en cours de développement. Ce dernier veut laisser les apps HTML5 accéder aux ressources hardwares de la même façon que les apps natives afin de créer un écosystème ouvert.

 

Quel intérêt pour Nokia de proposer ses services sur des plateformes concurrentes? «Avoir plus d'utilisateurs permet d'améliorer les services de localisation», selon le PDG Stephen Elop. Et qui sait, peut-être de glisser son pied dans la porte entrouverte et convaincre les utilisateurs de passer à un Lumia.