«Angry Birds Star Wars», les cochons contre-attaquent

JEU VIDEO Que vaut vraiment le mash-up des deux univers?

P.B.

— 

Rovio s'est offert la licence de Lucas Arts pour «Angry Birds: Star Wars».
Rovio s'est offert la licence de Lucas Arts pour «Angry Birds: Star Wars». — ROVIO

On ne va pas se mentir: à l'annonce d'Angry Birds: Star Wars, on a d'abord cru à une exploitation opportuniste de la licence Lucas Arts, déjà déclinée jusqu'à l'overdose –avant même le rachat par Disney. Mais après deux heures passées à trucider le côté obscur du cochon, c'est une évidence: la force est avec les oiseaux.

L'univers Star Wars

Un soin particulier a été apporté à l'aspect graphique et sonore. On démarre sur le sable Tatooine, avec ses deux soleils dans le ciel. Et on termine dans la Death Star. Il y a des oiseaux jedi, Luke, Leia ou Chewbacca, des cochons troopers, des tie-fighters porcins et la musique de John Williams. Au final, l'univers cartoon d'Angry Birds se marie à merveille avec le caractère épique de Star Wars.

Le gameplay

Rovio propose un mélange des anciens titres, avec ou sans gravité selon les niveaux. Surtout, plusieurs éléments viennent enrichir le gameplay. D'abord les cochons contre-attaquent parfois, notamment avec des laser qu'il faut éviter ou leur renvoyer. Et les oiseaux héritent de nouvelles habilités: le «Luke» dispose d'un sabre laser, le «jedi» de la force, et le «jaune», d'un pistolet.

Le verdict

Angry Birds Stars Wars est disponible sur Android (gratuit avec publicité ou 2,99€ pour tablette), iOS (0,99€ ou 2,99€ sur iPad), Windows Phone 8 (0,99€), Mac OS et Windows 8. C'est un must have, pour les fans du jeu comme des films. Il propose 80 niveaux, et 40 autres suivront bientôt lors d'une mise à jour gratuite. L'extension «le chemin du jedi» peut s'acheter dans le jeu pour 1,99€. Compter environ trois heures pour terminer les 80 premiers niveaux, et le double ou le triple pour obtenir trois étoiles partout, en véritable chevalier jedi.