Si vous partez en expédition, la bouteille isotherme peut s'avérer (très) utile.
Si vous partez en expédition, la bouteille isotherme peut s'avérer (très) utile. — Remains/Getty Images

Chaud devant

Cinq bouteilles isothermes pour rester à bonne température

«20 Minutes» vous propose une sélection de mugs isothermes pour tempérer votre quotidien

  • S’informer, comparer les modèles, dénicher le meilleur prix… Selon les produits, il faut d’une heure à plusieurs jours aux internautes français pour se décider et réaliser un achat en ligne (étude « Du clic à l’achat » Shopalike, février 2019).
  • Pour gagner du temps, « 20 Minutes »​ vous propose sa sélection de produits. Celle-ci a été réalisée en s’appuyant sur les commentaires des premiers concernés, à savoir les utilisateurs, et sur les avis de nos confrères testeurs professionnels.

Mais au fait, ça vient d’où la bouteille isotherme, aussi appelée « thermos », du nom de la marque du même nom ? Pour le savoir, il faut remonter au XIXe siècle. En 1892, Sir James Dewar, chimiste et physicien britannique, imagine une bouteille qui permet de limiter les transferts de chaleur avec l’extérieur et ainsi de conserver des produits chimiques à température constante. Le « vase de Dewar » est constitué de deux parois en verre séparées par du vide. Eurêka ! En 1904, l’idée est reprise par Reinhold Burger, un verrier allemand, qui commercialise la première bouteille isotherme sous la marque Thermos, du grec θερμός, qui signifie chaud.

Aujourd’hui, la bouteille isotherme sert toujours à la même chose, mais arbore différents looks et se plie à différents usages. D’un modèle à l’autre, le temps de maintien à température n’est pas le même, ainsi que la contenance. Il ne sert à rien d’avoir les yeux plus gros que le ventre. Un grand mug à moitié rempli sera moins efficace qu’un modèle plus petit mais entièrement chargé. Parmi les autres critères à envisager : le système d’ouverture du contenant et sa composition (inox, plastique ou verre).

Aorin : la plus économique

La bouteille isotherme d'Aorin.
La bouteille isotherme d'Aorin. - Aorin

Cette bouteille isotherme est en acier inoxydable. Equipée d’une double paroi, elle promet de protéger vos breuvages des aléas de la météo. Sur le papier, elle garde les boissons au frais jusqu’à 24 heures et conserve les chaudes jusqu’à 12 heures. Mais certains consommateurs suggèrent de revoir ces performances à la baisse.

L’Aorin se décline sous toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et dans trois formats : 350, 500 et 750 ml. Elle est livrée avec une couverture en tissu, une brosse pour la nettoyer, et un mousqueton. « Petit bémol, le fond du bouchon est très difficile à nettoyer et la brosse fine ne rentre pas dedans ! », s’exclame Jean-Luc sur Amazon.

A partir de 14 euros.

Contigo West Loop : la qualité/prix

La bouteille isotherme West Loop de Contigo.
La bouteille isotherme West Loop de Contigo. - Contigo

Du haut de ses 47 cl, ce mug isotherme en acier inoxydable garde au chaud cinq heures et au froid jusqu’à 12 heures. Pour l’utiliser, une main suffit : poussez le bouton pour ouvrir le contenant et le relâcher pour le fermer. « Faire attention à ne pas refermer le mug directement après avoir versé de l’eau bouillante, mais laisser passer cinq minutes avant de visser le bouchon. Car sinon éclaboussure et possible risque de s’ébouillanter lorsque vous appuierez sur le bouton pour boire », note ce client Amazon. Vous voilà avertis.

A l’attention des maniaques, le Contigo West Loop a été conçu pour passer au lave-vaisselle. Petit bonus : on peut y intégrer un infuseur à thé (non fourni) vendu par la marque.

A partir de 28 euros.

Qwetch QT5020 : la plus infusée

La théière nomade de Qwetch.
La théière nomade de Qwetch. - Qwetch

Avec sa double paroi en verre borosilicate, la théière nomade Qwetch arbore un design plutôt sympathique. Agréable à regarder, elle se veut aussi résistante, et ne risquera pas d’exploser dans votre sac. Ce produit promet de conserver vos infusions jusqu’à une heure bien au chaud (deux heures au frais). Idéal pour vos pauses thé et/ou tisane. D’une capacité de 320 ml, elle conviendra aisément à une personne. A noter que son bouchon, en acier inoxydable, est censé résister aux chocs et à la corrosion.

A partir de 29,90 euros.

Ember Travel Mug : la plus connectée

Le mug isotherme connecté d'Ember.
Le mug isotherme connecté d'Ember. - Ember

Ce mug connecté nous vient tout droit des Etats-Unis, de la société Ember. Composé de différents plastiques, l’appareil fonctionne grâce à une batterie, rechargeable sur un socle. En blanc ou en noir sur le site de la marque, ce produit entend garder vos boissons à une température « parfaite » de la première à la dernière gorgée (en réalité, deux heures). Pour ce faire, la température peut être contrôlée en tournant la base du mug et depuis une application mobile, puisque le mug est Bluetooth. Bémols : son prix, ses deux heures de maintien à température et son incompatibilité avec le lave-vaisselle. Pour en savoir plus, rendez-vous sur Les Numériques, qui ont testé le produit.

A partir de 180 euros.

Thermos 184807 : la plus gourmande

La lunch box isotherme de la bien nommée Thermos.
La lunch box isotherme de la bien nommée Thermos. - Thermos

Qui a dit que l’isotherme devait avoir le monopole des boissons ? Le Thermos 184807 se délecte de fruits, de soupes et autres plats cuisinés. Finie la queue au micro-ondes à midi. Cette lunch box de 0,47 litre permet de conserver ses repas pendant 24 heures au frais et jusqu’à 14 heures au chaud (en théorie). « Bien chauffer les aliments, et préchauffer le thermos avec de l’eau bouillante, recommande isaetsam sur Amazon. Tient au chaud quatre à cinq heures sans problème. » Un accessoire qui peut également s’avérer utile aussi bien en camping qu’entre midi et deux à la fac.

A partir de 30 euros.

 

A NOS LECTEURS

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un produit via l’un d’entre eux, 20 Minutes touche une commission. Pour éviter tout conflit d’intérêts, la méthode suivante a été adoptée :

1. Les journalistes de la rubrique « Guide d’achat » choisissent leurs sujets, réalisent leurs articles et leur sélection de produits en toute indépendance.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.