General Motors prêt pour un retour en Europe ?

Auto Le géant américain envisage de revenir en Europe, mais pas pour y vendre des gros V8. Cette fois, c’est sur les voitures électriques que General Motors appuierait son comeback.

Stéphane Lémeret
— 
Chevrolet Equinox EV
Chevrolet Equinox EV — DR

En 2017, le groupe General Motors revendait Opel et Vauxhall pour 1,3 milliard d’euros au Groupe PSA, qui deviendra ensuite Stellantis. Paradoxalement, alors qu’Opel avait toujours été déficitaire sous l’égide de GM, il deviendra quasiment tout de suite rentable après son rachat ! Quelques années auparavant, le groupe américain avait aussi retiré Chevrolet du marché européen. Il ne subsistait donc plus chez nous que la Camaro et la Corvette. Autant dire que GM avait disparu du Vieux Continent.

Cadillac Lyriq
Cadillac Lyriq - DR

Depuis lors, le groupe s’est concentré sur la croissance de ses marques sur son marché domestique et en Chine, non sans développer de nouveaux véhicules électriques et des technologies de conduite autonome. Et aujourd’hui, l’heure semble être venue d’élargir la clientèle. Pour ce faire, GM a lancé une filiale spécialisée dans les services de mobilité : Cruise.

GMC Hummer EV
GMC Hummer EV - DR

C’est via cette dernière que le géant américain ferait son grand retour en Europe. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’Américain ne manque pas d’ambition, puisqu’après être sorti par la petite porte, GM a récemment annoncé son souhait de devenir leader des véhicules électriques. Mieux encore, il veut surpasser Tesla ! Ainsi, d’ici 2035, le groupe américain devrait rendre sa gamme 100 % électrique. Les marques du groupe américain ont récemment dévoilé des modèles comme le Cadillac Lyriq, le GMC Hummer EV, ou encore les Chevrolet Silverado EV et Equinox EV. En tant que SUV compact électrique, ce modèle pourrait bien être l’un des premiers à débarquer chez nous.