Xiaomi se lance dans l’aventure automobile

Auto Connue en Europe pour ses smartphones et ses trottinettes électriques, la marque chinoise va bientôt commercialiser des voitures électriques. Un sérieux concurrent pour Tesla ?

Stéphane Lémeret
— 
Xiaomi veut se lancer dans l'automobile
Xiaomi veut se lancer dans l'automobile — DR

En 2024, Xiaomi compte ajouter une corde à son arc et produire annuellement quelques 300.000 véhicules électriques dans une nouvelle usine qui sera située à Pékin. Pour y parvenir, la marque chinoise va investir 10 milliards de dollars et vient de créer une filiale baptisée Xiaomi EV, dont les bureaux seront également installés dans la capitale chinoise. Si l’entreprise cartonne comme elle l’a fait ces dernières années avec ses smartphones, il y a fort à parier que Xiaomi devienne un constructeur automobile majeur, qui pourrait concurrencer Tesla. En tout cas, la marque s’en donne les moyens puisqu’elle est aussi récemment devenue propriétaire de Deepmotion, une startup spécialisée dans le développement de la technologie destinée aux véhicules autonomes.