Coupe du monde 2018: Le multi-derby de Gibraltar… Et si on se tapait l’Argentine en 8e? Ce qu’on retient du tirage

FOOTBALL Voici pêle-mêle les petites choses qui nous viennent à l’esprit après ce tirage au sort…

B.V.

— 

La danse traditionnelle russe

La danse traditionnelle russe — SIPA

  • Il s’est passé plein de choses dans ce tirage au sort, et on vous les raconte.
  • Vous pensez quoi de la poule de la France ?.

C’est passé tellement vite cette histoire qu’on a même pas eu le temps de se poser en de discuter. Oui, on connaît désormais les poules de la prochaine Coupe du monde et il est temps de débriefer cette cérémonie. Parce qu’il faut bien occuper le temps d’ici le 14 juin.

La danse traditionnelle russe…

Pour lancer cette cérémonie, on pouvait difficilement trouver plus cliché. Manquait plus que quelques shots de vodka pour les tireurs au sort et on y était.

Même avec un costard…

La coupe de Carles Puyol, c’est dur. En revanche, niveau swag, Diego Forlan c’est quelque chose. Quel bel homme.

La « chatte à DD » a encore frappé…

Non mais sans rire, on regarde bien les poules à deux fois, ça pouvait difficilement être plus simple pour les Bleus.

Alors que selon le ranking Fifa…

On a la poule la plus relevée de ce Mondial. Faut le dire vite quand même.

>> A lire aussi : Coupe du monde 2018: Plutôt jouable non? On a noté les adversaires de l’équipe de France

Pour l’Argentine la poule de la mort…

C’est de loin la poule la plus relevée de ce Mondial. Argentine, Islande, Croatie, Nigeria, c’est très fort et homogène. Pas impossible que l’Argentine y laisse des plumes et ne finisse pas première de poule.

Et justement, la France pourrait tomber en huitièmes…

Sur le deuxième de ce groupe. En clair, la poule de la France croise avec la poule de l’Argentine, et si tout se passe bien pour nos Bleus, on devrait sortir en tête de la nôtre et donc jouer le deuxième qualifié de la poule de l’Argentine. Et vu son niveau, on est déjà sûr à 100 % d’avoir un huitième de finale compliqué.

>> A lire aussi : Coupe du monde 2018: «Des adversaires qu'on ne connaît pas bien», que pensent les Bleus de ce tirage au sort?

En parlant des Bleus…

Ils vont avoir un peu d’avion. Premier match de poule à Kazan, deuxième à Iekaterinbourg et dernier à Moscou, ils vont voir du pays.

Le programme des Bleus
Le programme des Bleus - Montage 20 Minutes

Par contre la poule A…

Est absolument horrible. Russie, Uruguay, Egypte et Arabie Saoudite, quelle tristesse.

En plus ça va nous faire un match d’ouverture tout pourlingue…

Russie-Arabie Saoudite. Lol.

Sinon, y a un très beau derby à trois…

Qui nous attend dans la poule B. Maroc, Portugal et Espagne, la bataille pour Gibraltar. A vol d’oiseau, les pays doivent se tenir en 100km, c’est sans doute une première dans la Coupe du monde.

Dans le genre fausse poule dure, je demande…

Celle de la Belgique. L’Angleterre est toujours nulle en Coupe du monde, le Panama n’est pas une vraie équipe de foot et la Tunisie est irrégulière. Bref, ça va être fastoche pour les potes d’Eden Hazard.

Dans le genre fausse poule facile, je demande…

Celle de l’Allemagne. Mexique, Suède, et Corée du Sud, c’est très piégeux. Pas d’équipe facile à battre, que des habitués au très haut niveau. Après, ne comptez pas trop sur l’Allemagne pour se planter en poules, c’est pas vraiment le genre de la maison.

Si on avait un billet à mettre…

Pour une qualification improbable en huitième de finale, on le mettrait sur l’Egypte, largement capable d’éliminer la Russie chez elle. Et sur le Sénégal aussi, qui peut gagner sa poule.

Et si on en avait un autre…

Pour une « grosse équipe » sortie dès les poules, on parierait bien sur la Tunisie qui surprend l’Angleterre. Et la Colombie qui se ferait piéger dans la poule la plus homogène, avec la Pologne, le Japon et le Sénégal.

Et sinon…

Karim Benzema n’a toujours pas réagi à la poule des Bleus.