Manchester United: Mourinho en 5 punchlines pour sa 1e conférence de presse

FOOTBALL Le Portugais a récemment été nommé entraîneur des Red Devils...

T.L.G.

— 

Mourinho, nouvel entraîneur de Man U

Mourinho, nouvel entraîneur de Man U — OLI SCARFF / AFP

The Special One fait son show au « Théâtre des rêves ». José Mourinho a tenu mardi sa première conférence de presse à Old Trafford. Le nouvel entraîneur de Manchester United s’est engagé avec « MU » le 27 mai pour trois saisons avec une quatrième en option, en remplacement du technicien néerlandais Louis van Gaal, limogé. On vous a concocté le top 5 des punchlines de la conf' du Portugais.

« J’ai le job que tout le monde veut »

José Mourinho a été le Special One, puis le Happy One, et maintenant ? « Je ne sais pas. Les deux autres fois où je suis arrivé dans le pays, c’était différent. […] C’est difficile pour moi de trouver les mots justes pour ce club. Je n’aime pas l’appellation job de rêve. Ce n’est pas un rêve, c’est une réalité, je suis le manager de Man U. Et la réalité, c’est que j’ai le boulot que tout le monde veut ». Coucou Ryan Giggs.

« Si je dois prouver des choses, imaginez les autres managers ! »

A-t-il de la pression, l’ami José ? Pour répondre, un petit tacle à Arsène Wenger, dont le dernier titre de champion remonte à 2004. «Certains managers ont gagné leur dernier titre il y a 13 ans. D’autres n’ont jamais gagné un seul titre. Mon dernier titre remonte à un an. Si je dois prouver des choses, imaginez les autres ! Ce n’est pas important pour moi, je joue contre moi-même. Je n’ai rien à prouver à qui que ce soit sinon à moi-même. C’est ma nature».

« Rendre les supporters fiers de l’équipe »

Comment jouera le Man U de Mourinho ? « Bien jouer, c’est marquer plus de buts que l’adversaire, en concéder moins, et rendre les supporters fiers de l’équipe. Nous voulons tout en même temps : gagner, bien jouer, marquer des buts, ne pas en concéder, que les fans soient derrière nous ».

« Rooney ne sera jamais un 6 qui joue à 50 mètres des cages »

Et la place de Rooney ? « Il existe beaucoup de postes, mais le plus difficile à trouver est celui qui met la balle au fond des filets. Les joueurs évoluent avec les années, mais ce qui ne change jamais, c’est l’appétit naturel pour marquer. Peut-être qu’il n’est plus un vrai buteur, ou un 9, mais il ne sera jamais un 6 qui joue à 50 mètres des cages. Il sera un 9 ou un 10, un 9 et demi, mais pas un 6 ou un 8 ». Tu as compris Roy Hodgson ?

« Je vise le record de matches en Ligue des champions de Sir Alex »

Etonnant: le Portugais débarque à Manchester avec son ambition. « Je ne le cache pas. Je vise le record de matches en Ligue des champions de Sir Alex ». Pour rappel, sous l’ère Ferguson (1986-2013), Manchester United a remporté deux fois la C1 (1999 et 2008). La saison prochaine, « MU » devra toutefois se contenter de l’Europa League après sa cinquième place en Championnat. « En espérant qu’il s’agira de la seule saison où nous ne serons pas en C1 ».