Girouette: Tyson Fury fait encore marche arrière et promet trois combats (dont une «méga» baston)

BOXE On ne sait plus trop où donner de la tête avec l'ami Tyson...

W.P., avec AFP

— 

Tyson Fury

Tyson Fury — OLI SCARFF / AFP

On ne sait plus trop où donner de la tête avec l’ami Tyson Fury et pour le moment ça n’a rien à voir avec ses enchaînements crochet-uppercut. Le boxeur britannique, qui avait affirmé la semaine passée ne plus vouloir boxer au Royaume-Uni, a annoncé jeudi sur Twitter qu’il comptait tout compte fait remonter sur le ring en avril et qu’il participerait à « trois gros combats en 2018 ». 

Ce n’est pas la première fois que Tyson Fury change précipitamment d’avis : le 3 octobre 2016, souffrant de dépression, il avait annoncé sa retraite… avant de faire marche arrière dans la journée.

L’ancien champion du monde des poids lourds de 29 ans n’a plus combattu depuis sa victoire aux points contre l’Ukrainien Wladimir Klitschko en novembre 2015, qui lui avait permis de s’emparer de la triple couronne (WBA-WBO-IBF). Sa licence lui a été retirée à titre provisoire en octobre 2016 pour consommation de cocaïne.

Une carrière en suspens

Accusé de dopage depuis plus d’un an par l’agence britannique antidopage (UKAD), il attend d’être auditionné par cet organisme et avait affirmé la semaine passée qu’il ne demanderait pas de nouvelle licence pour boxer au Royaume-Uni, relançant les spéculations sur la fin de sa carrière.

Mais il a fait volte-face jeudi, écrivant sur Twitter qu’il sera « prêt à combattre en avril 2018 dans un grand match » et ajoutant qu’il participerait « durant l’été à un méga combat » avant un autre en fin d’année. Fury, qui a déjà reporté à deux reprises son match de revanche contre Klitschko, espérait pouvoir remonter sur le ring plus tôt cette année mais son audition par l’UKAD, initialement prévue en mai, avait été ajournée.

Mots-clés :