Le siège de la FFF, le 27 juillet 2012, jour du Conseil de discipline de Jérémy Ménez, Hatem Ben Arfa, Samir Nasri et Yann M'Vila. 
Le siège de la FFF, le 27 juillet 2012, jour du Conseil de discipline de Jérémy Ménez, Hatem Ben Arfa, Samir Nasri et Yann M'Vila.  - REAU ALEXIS/SIPA

A.D

Le Comité exécutif de la Fédération française de football a décidé de ne pas verser de primes aux quatre joueurs passés en Conseil de discipline. Jérémy Ménez, Hatem Ben Arfa, Samir Nasri et Yann M’Vila ne toucheront pas l’argent promis pour avoir atteint l’objectif «quart de finale» à l’Euro. Jusqu’à présent gelées par la Fédération, ces primes de résultats seront diminuées de 25% pour le reste du groupe présent en Ukraine et en Pologne en juin dernier.

En ce qui concerne les primes des quatre joueurs sanctionnés, elles seront reversées à 60% au football amateur et 40% à la Fondation du Football. Le Comité exécutif a également précisé qu’une Commission présidée par Jacques Rousselot (président de l’AS Nancy-Lorraine), va réfléchir au sujet d’un nouveau système de répartition des primes pour le futur.