Voilà plusieurs heures que le ski français pleure le décès de David Poisson, et les premières précisions sur les circonstances de son tragique décès arrivent enfin du Canada, où le descendeur tricolore s’entraînait en vue de la première épreuve de la discipline reine à Lake Louise, le 25 novembre.

>> A lire aussi : Décès de David Poisson: Qui était le skieur disparu après une chute mortelle à l'entraînement?

Ce sont les secours médicaux, cités par l’agence américaine AP qui témoignent, par la voix de leur porte-parole, Adam Loria :

« Quand nous sommes arrivés sur place, nous avons pris en charge cette personne et constaté qu’elle était morte sur place. Il n’y a pas eu de transfert à l’hôpital. Nous avions initialement affrété un hélicoptère mais une fois fixés sur la situation, nous ne l’avons pas fait descendre. »

Surnommé « Kailloux », David Poisson faisait partie des cadres de l’équipe de France de ski alpin. Il avait notamment décroché une médaille de bronze aux Mondiaux de Schlaming, en 2013. Il avait 35 ans.