L'Agence mondiale antidopage est proche de lever la suspension de l'agence russe

DOPAGE L'AMA se dit satisfaite des efforts fournis par la Russie en matière d'antidopage...

A.L.G. avec AFP

— 

Le dopage dans le sport

Le dopage dans le sport — Jonathan Renaud de la Faverie, Aude Genet AFP Vidéographie

Le président de l’Agence mondiale antidopage (AMA) Craig Reedie a estimé jeudi que les progrès réalisés par l’agence russe antidopage (Rusada) pouvaient permettre une levée de sa suspension cet automne.

« Il y a eu un énorme travail de fait » et « l’AMA va décider, à partir des conditions posées, si la Rusada est en mesure de reprendre son programme de tests », a déclaré M. Reedie lors d’une conférence de presse à l’issue du Conseil de la fondation de l’AMA à Montréal.

>> A lire aussi : Dopage: L'AMA salue les efforts fournis par la Russie depuis l'été dernier

L’AMA avait déclaré la Rusada « non-conforme » en novembre 2015, sur la base du rapport indépendant sur le dopage dans l’athlétisme russe rédigé par l’ancien président de l’AMA Dick Pound, qui avait mis en lumière que l’agence antidopage russe avait aidé à dissimuler des cas de dopage impliquant des athlètes russes.

« Ce qui a été fait à ce stade est vraiment important et je suis reconnaissant au conseil de fondation » d’avoir donné, sous réserve d’avoir la feuille de route de la Russie, son feu vert à la reprise du programme de tests de la Rusada, « si tout va bien début juin », a ajouté M. Reedie.

Mots-clés :