Jérémie Beyou au départ des Sables-d'Olonne.
Jérémie Beyou au départ des Sables-d'Olonne. - LOIC VENANCE / AFP

Jeudi 12 janvier 2017

Le Cléac’h est lancé comme un avion

On ne veut pas lui porter malheur, mais ça sent très bon pour Armel Le Cléac’h. En tête du Vendée Globe, le Français compte désormais plus de 230 milles d’avance sur son plus proche poursuivant Alex Thomson alors qu’il continue sa remontée de l’Océan Atlantique. Direction les îles Canaries maintenant.

Le classement à 9h

1. Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII)

2. Alex Thomson (Hugo Boss) à 237 milles

3. Jérémie Beyou (Maître Coq) à 829 milles

4. Jean-Pierre Dick (Saint-Michel Virbac) à 1251 milles

5. Jean Le Cam (Finistère Mer Vent) à 1405 milles

Et un dixième skipper de retour dans l’Atlantique

L’heureux élu est le marin néo-zélandais Conrad Colman. Qui a tenu à immortaliser son passage du Cap Horn jeudi par une petite photo.

Jérémie Beyou en a marre de ses menus

Un tour du monde en solitaire, ça fait rêver mais pas dans l’assiette. Joint lors de la vacation de jeudi, Jérémie Beyou commence à en avoir ras la casquette de son régime après plus de deux mois en mer. « J’ai eu tellement froid au cap Horn que je n’ai pas envie d’arriver trop tôt dans les brises glaciales vendéennes,explique l’actuel troisième. Mais bon, ça ne devrait être que les tout derniers jours… Je serais capable de supporter ça à l’arrivée. Pour l’instant, c’est plutôt salades de fruits et taboulés au menu… » Qu’on lui fasse péter le bide à son arrivée.

Mots-clés :