Crash d'avion: Miraculé, le fils de l'entraîneur de Chapecoense avait oublié son passeport

FOOTBALL Matheus Solari aurait dû être dans l'avion qui s'est écrasé à quelques kilomètres de Medellin...

J.L.

— 

L'avion transportant l'équipe de Chapocense s'est écrasé juste avant son arrivée à Medellin.

L'avion transportant l'équipe de Chapocense s'est écrasé juste avant son arrivée à Medellin. — Luis Benavides/AP/SIPA

Un oubli qui lui a sauvé la vie. Matheus Solari, le fils de l’entraîneur de l’équipe de Chapecoense, Caïo Junior,décédé comme la plupart de ses joueurs dans le crash de l’avion qui le menait à Medellin pour défier l’Atletico nacional en finale aller de la Copa Sudamericana, avait oublié son passeport, ce qui lui a permis d’échapper au drame.

>> A lire aussi: VIDEO. Crash d'avion en Colombie: Qui sont les survivants de l'accident?

« Les amis, moi et mon frère allons bien. Nous avons besoin d’intimité, spécialement ma mère. Merci à tous pour vos appels et vos messages. J’étais à Sao Paulo aujourd’hui, et je n’ai pas embarqué parce que j’avais oublié mon passeport. Nous sommes forts, et nous allons surmonter ce choc. Merci à tous. », a posté le jeune homme de 21 ans sur son compte Facebook. Sur les 81 passagers enregistrés, seulement six ont survécu au crash, dont trois joueurs de l’équipe de Chapecoense, tous transportés d’urgence dans des hôpitaux de la région.

 

Mots-clés :