Raymond Moore après la finale d'Indian Wells le 20 mars 2016.
Raymond Moore après la finale d'Indian Wells le 20 mars 2016. - Mark J. Terrill/AP/SIPA

Le directeur du tournoi de tennis d'Indian Wells, Raymond Moore, a démissionné suite à la polémique déclenchée par ses propos sexistes sur les joueuses qui devraient «remercier» les hommes qui «ont porté» le tennis, a annoncé lundi Larry Ellison, le propriétaire du tournoi.

«Ray (Moore) m'a fait savoir qu'il avait décidé de démissionner de ses postes de PDG et directeur du tournoi avec effet immédiat», a déclaré M. Ellison, sur le site du tournoi.

«Je me mettrais à genoux pour remercier Dieu que Federer et Nadal aient vu le jour»

M. Moore, un ancien joueur sud-africain de 69 ans, avait déclenché une controverse après les propos sexistes qu'il avait tenus dimanche. «Si j'étais une joueuse, je me mettrais à genoux pour remercier Dieu que Roger Federer et Rafa Nadal aient vu le jour, car ils ont porté notre sport», avait-il lancé, avant de présenter ses excuses, en vain.

«Je souhaiterais remercier personnellement toutes les femmes athlètes qui ont lutté si dur pendant tant d'années dans le but d'obtenir en récompense des sommes d'argent égales (à celles des hommes) dans le tennis professionnel», a dit Larry Ellison.

«Et je veux les féliciter pour leur réussite. Nous tous à l'Open BNP Paribas (Indian Wells) promettons de continuer à travailler avec chacun pour faire du tennis un meilleur sport pour tout le monde», a-t-il conclu.

Mots-clés :