Serge Aurier lors du match amical entre Naples et Paris le 11 août 2014.
Serge Aurier lors du match amical entre Naples et Paris le 11 août 2014. - CIAMBELLI MATTEO/SIPA

Le malaise est immense au PSG. Serge Aurier a été filmé dans la nuit de samedi à dimanche en train d’insulter Laurent Blanc et certains de ses coéquipiers. Il dit notamment de son entraîneur que c’est « une fiotte » et de Sirigu qu’il « guez » (cramé). Entre beaucoup d’autres choses, toujours dans un langage très fleuri. Le joueur dément ces propos. Que peut-on dire de &feature=youtu.be" target="_blank">cette vidéo, et quelles décisions peuvent être prises dans les heures à venir ? On fait le point.

L’ami qui lit les questions est un ancien joueur de Lens

Tranquillement en train de fumer sa chicha, un ami de Serge Aurier se présentant comme Mamadou lit les questions des internautes. Et souvent, il ne choisit pas les meilleures. Assez vite, son identité fait surface. Le site de L’Equipe le confirme dans la matinée.

Comment ont réagi le club et le joueur ?

Pour l’instant, ils ne l’ont pas fait. En tout cas pas officiellement. Le journaliste Pierre Menès assure avoir eu Aurier dans la soirée de samedi et que ce dernier allait publier un démenti. Selon lui, cette vidéo date d’il y a un mois et est un montage.

Selon TF1, le défenseur était absent de l’entraînement dimanche matin.

Plusieurs éléments semblent indiquer que la vidéo date bien de samedi

La défense d’Aurier, si elle repose bien sur la thèse du montage, semble compliquée à tenir. Plusieurs éléments que l’on peut entendre dans la vidéo la contredisent. Les deux hommes disent plusieurs fois qu’on est « samedi soir », évoquent le match nul contre Lille (0-0) et le rendez-vous contre Chelsea en parlant de « mardi ». La fête de la Saint-Valentin, ce dimanche, apparaît également dans la conversation.

Le journaliste de Canal + Olivier Tallaron rapporte que le défenseur ivoirien aurait confirmé à ses dirigeants l’authenticité de la vidéo. 

Et maintenant ? Aurier est écarté jusqu'à nouvel ordre 

Que l’authenticité de la vidéo soit prouvée ou non, le timing est horrible pour Blanc et le PSG. L'Equipe assure sur son site qu'Aurier a été «écarté du groupe jusqu'à nouvel ordre, en attendant qu'il s'explique». On ne voyait pas comment il pouvait en être autrement. C’est donc Marquinhos qui devrait être titularisé au poste de latéral droit. Pour la suite, cela dépendra de la bonne foi de l’ancien Toulousain. BFM évoque des sanctions sportives et financières. Mais il ne pourra y avoir de demi-mesure. Soit le PSG croit son joueur et l’innocente, soit ce n’est pas le cas et il risque un licenciement.

Mots-clés :