Serge Aurier lors du match entre le PSG et Lorient le 1er novembre 2014.
Serge Aurier lors du match entre le PSG et Lorient le 1er novembre 2014. - PIERRE MINIER/OUEST MEDIA/SIPA

«Arbitre sale fils de pute»: l'insulte lâchée par le défenseur du PSG Serge Aurier dans une vidéo postée mercredi après la qualification contre Chelsea pour les quarts de finale de la Ligue des champions est une «honte» pour les syndicats français des arbitres, qui réclament des sanctions. «L'union nationale des arbitres de football (UNAF) et le syndicat des arbitres de football d'élite (SAFE) sont particulièrement indignés par ces propos qui, au-delà des injures, font honte au football français que ce joueur représente», ont écrit les deux syndicats dans un communiqué publié samedi.

«Les conséquences pour l'arbitrage sont désastreuses»

«Un tel comportement n'est pas compatible avec l'éthique qui doit présider au plus haut niveau. Les conséquences pour l'arbitrage sont désastreuses. L'UNAF et le SAFE demandent aux instances de la Fédération de ne pas laisser des faits aussi graves sans suite», ont-ils ajouté. Aurier, forfait pour le déplacement à Chelsea en raison d'une blessure, a diffusé une vidéo où célèbre la qualification de ses coéquipiers.

On y voit le défenseur parisien exulter devant sa télévision au coup de sifflet final en hurlant: «Ici c'est Paname, arbitre sale fils de pute», en référence au Néerlandais Bjorn Kuipers, qui avait notamment exclu Zlatan Ibrahimovic à la 31e minute pour un tacle sur le Brésilien Oscar. L'ancien toulousain n'a pas nié apparaître sur la fameuse vidéo, mais a très vite assuré sur Instagram ne pas avoir de compte Facebook.

 

La fameuse page Facebook, qu'elle appartienne ou non à Serge Aurier, a été supprimée du réseau social.  Malgré tout, sa version en cache est toujours visible sur internet.

 

 

Mots-clés :