On a passé VII jours avec l’iPhone X: Reçu V sur V?

J'AI DIX ANS « 20 Minutes » a mis à l’épreuve le nouvel iPhone X durant une semaine pour tenter d’en cerner les vraies forces et faiblesses. Et les a trouvées…

Christophe Séfrin

— 

La disparition du bouton Home sur l'iPhone X implique une nouvelle ergonomie.

La disparition du bouton Home sur l'iPhone X implique une nouvelle ergonomie. — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Si, comme nous, vous avez près de 20.000 photos et des dizaines d’applications logées dans votre ancien iPhone, il vous faudra être patient. Transférer le contenu du smartphone dans le nouvel iPhone X (depuis iCloud ou une copie de sauvegarde sur ordinateur) vous prendra une poignée d’heures.

Au bout d'une semaine d'essais, l'iPhone X se révèle enfin...
Au bout d'une semaine d'essais, l'iPhone X se révèle enfin... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Mais le jeu en vaut la chandelle. Car dès qu’opérationnel, l’iPhone X (pour « dix ») surprend.

L’écran : IX/X

Son écran d’abord. Oublié le bouton Home, disparues les bandes latérales : l’écran de 5,8’’/14,73 mm occupe presque toute la surface du terminal. En haut, seul le petit espace sous lequel se trouve le capteur photo avant reste visible. On le surnomme déjà « l’encoche ». En plaçant l’iPhone X à côté de son grand frère, l’iPhone 8 Plus, on est surpris par l’espace qu’Apple a conquis.

Une surface d'affichage identique à celle de l'iPhone 8 Plus, mais dans un volume réduit.
Une surface d'affichage identique à celle de l'iPhone 8 Plus, mais dans un volume réduit. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

A surface d’écran quasi égale, l’iPhone X mesure 143,6 x 70,9 x 7,7 mm, contre 158,4 x 78,1 x 7,5 mm pour l’iPhone 8 Plus. Une différence de taille qui se concrétise par un confort largement accru. Passant à l’OLED, l’iPhone X affiche une image très contrastée, avec un rendu des couleurs extrêmement naturel, assez loin finalement des images au rendu un peu électrique de certains smartphones OLED de Samsung, comme le Galaxy Note 8. Nos collègues du site Les Numériques dont les tests font référence décernent à l’écran de l’iPhone X la note de 4,954/5. Presque un sans-faute.

En ajustant parfaitement la luminosité de la dalle, nous avons visionné des extraits du film fantastique Gravity : entre le bleu liquide de la Terre et le noir abyssal de l’espace, le plaisir de la rétine est à son comble. Bémol, « l’encoche » est présente visuellement H24, comme un petit cratère qui, malgré nous, attire parfois le regard.

Face ID : VII/X

Le système Face ID pour déverrouiller l’iPhone X grâce à la reconnaissance faciale fonctionne à merveille. Pour mémoire, Face ID repose sur un procédé projetant sur le visage 30.000 points invisibles. Lesquels reconstituent une image 3D du visage et la comparent avec celle stockée dans les réglages du téléphone par son propriétaire lors de sa mise en service.

Un petit verrou témoigne du fait que Face ID reconnait ou non le propriétaire du smartphone.
Un petit verrou témoigne du fait que Face ID reconnait ou non le propriétaire du smartphone. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Aucun temps de latence, pas l’ombre d’une hésitation : pour peu que l’on place correctement l’iPhone X face à son visage, il se déverrouille en un temps record. Lunettes ou pas, barbe ou pas, casquette ou pas : cela fonctionne. Par contre, Face ID reste muet si l’on ferme les yeux.

Les Animojis : VIII/X

C’est aussi Face ID qui permet de s’amuser avec les Animojis, ces Emojis animés que l’on va trouver dans l’application Messages. On en choisit un parmi les douze proposés (du Renard à la Licorne en passant par… la petite Crotte, du meilleur effet !) et l’on oriente le smartphone vers son visage. En appuyant sur le bouton REC, on peut ainsi créer un message où l’Animoji calquera ses mouvements sur les nôtres. Et parlera avec notre voix. Impossible de leur faire tirer la langue, mais le procédé est vraiment fun. Par contre, la durée du message est limitée à 10 secondes. Pas de quoi raconter sa vie… Reste qu’en la matière, certains font déjà preuve d’une créativité sans borne…

 

Ergonomie : VII/X

La disparition du bouton Home suppose une manipulation nouvelle. Si ouvrir une application s’effectue comme auparavant, il n’y a qu’à glisser le pouce du bas vers le haut de l’écran pour la fermer. Cela s’effectue naturellement et rapidement. On peut ensuite passer d’une application ouverte à une autre en faisant glisser le doigt à l’écran de gauche à droite ou de droite à gauche. Pas plus de deux heures d’utilisation suffisent pour intégrer cette nouvelle donne. On est par ailleurs étonné de la fluidité de la navigation (et de la dextérité de notre pouce !). On sent que le nouveau processeur embarqué agit à plein.

Photo : VIII/X

Peu de différences en photo avec l’iPhone 8 Plus. Les deux capteurs arrière de 12 mégapixels (grand angle à f/1,8 et téléobjectif à f/2,4) effectuent un très bon travail.

La photo reste l'un des points forts de l'iPhone X.
La photo reste l'un des points forts de l'iPhone X. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Les images sont piquées, avec des couleurs naturelles et chaleureuses. En basse lumière, les photos restent bruitées mais on sent que la stabilisation optique est à l’œuvre. Le mode Portrait fait son apparition sur le capteur avant (7 mégapixels, à f/2,2).

Le mode Portrait fait son apparition pour les selfies.
Le mode Portrait fait son apparition pour les selfies. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Nous attendions cette nouveauté avec impatience pour réaliser des selfies de qualité studio avec le fameux mode Bokeh qui crée du flou à l’arrière du sujet. Efficace la plupart du temps, il devient souvent calamiteux lorsque l’on applique le filtre « Eclairage de scène » (qui assombrit l’arrière du sujet). Le logiciel a encore du mal à détourer correctement les cheveux créant pour ainsi dire des découpages comme aux ciseaux. Quelques bonnes surprises ne sont cependant pas exclues lorsque l’on prend ces photos dans de bonnes conditions d’éclairage.

>> A lire aussi : L'iPhone X à partir de 1.149 euros, est-ce bien raisonnable?

A 1.149 euros (64 Go) ou 1.329 euros (256 Go), l’iPhone X reste excessivement cher. Il n’est même pas fourni avec un chargeur à induction… On ne peut nier ses véritables qualités et il convient de saluer le fait qu’Apple, longtemps taxé d’immobilisme, réussit cette fois à innover. Mais certains points restent encore perfectibles. En attendant, ce smartphone préfigure sans aucun doute de ce à quoi ressembleront les futurs iPhone. La firme à la pomme a décroché un bon numéro.