Les cadeaux cruels et drôles proposés par les internautes à François Fillon pour son anniversaire

POLITIQUE Le candidat de la droite fête ses 63 ans ce samedi 4 mars...

H.S.

— 

François Fillon aime la galette des rois.

François Fillon aime la galette des rois. — CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

C’est un anniversaire un peu morose qui se profile, ce samedi 4 mars, pour François Fillon. Près d’un mois après les révélations du Canard Enchaîné sur l’emploi présumé fictif de son épouse Pénélope Fillon, le candidat de la droite se retrouve de plus en plus isolé. Depuis sa conférence de presse de mercredi faisant état d’une convocation par les juges d’instruction en vue d’une mise en examen, le candidat de la droite voit ses proches et ses équipes de campagne déserter.

>> A lire aussi : Des amateurs de littérature inondent Facebook de fiches de lecture «comme Penelope Fillon»

Dans ce contexte instable, François Fillon fête ce samedi ses 63 ans. Un anniversaire auquel les internautes de Twitter ont souhaité participer avec la création du mot-clé #UnCadeauPourFillon. Dès la matinée, les membres du réseau social ont rivalisé d’humour et parfois d’un peu de cruauté, pour imaginer les cadeaux destinés à l’ancien Premier ministre. Florilège.

Ce week-end s’annonce toutefois crucial pour le candidat. A 16h30 ce samedi,Fillon animera une réunion aux Docks de Paris à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) aux côtés des représentants de quelque 2.500 comités locaux thématiques installés sur tout le territoire. Mais le rendez-vous clef se tiendra dimanche au Trocadéro, dont le vainqueur de la primaire de droite semble attendre son salut, jouant en quelque sorte le peuple contre les élus.

>> A lire aussi : VIDEO. Affaire Fillon: Le hashtag #MaisLaFranceEstPlusGrandeQueMesErreurs inspire Twitter

« Ne vous laissez pas faire (…) Je vous demande de résister », a lancé François Fillon à ses partisans, vendredi soir dans une vidéo sur Twitter. Sur la Toile, les appels à venir au rassemblement s’accompagnent du hashtag #touchepasamonvote. L’espoir est de réunir « 40 à 45.000 personnes », selon Pierre Dannon, animateur de « la société civile » dans la campagne Fillon.