Tour de France : Guillaume Martin pense qu’il y a des coureurs « covidés » dans le peloton

FOOTBALL Guillaume Martin a quitté le Tour de France 2022 après un test positif et explique que son taux de contagiosité était trop élevé pour pouvoir repartir. Le Français de la Cofidis a joué le jeu mais n’est pas sûr que ce soit le cas de tous dans le peloton

W.P.
— 
Guillaume Martin.
Guillaume Martin. — Shutterstock/SIPA

Un mal de gorge et les espoirs de rejoindre les Champs-Elysées s’envolent. Guillaume Martin (Cofidis) a dû quitter les routes du Tour de France au matin de la 9e étape à cause d’un test Covid positif. « Avant-hier [vendredi], j’ai eu un très léger mal de gorge, donc j’avais demandé à effectuer un test, raconte-t-il à Ouest-France. Il était négatif, j’étais rassuré. Hier [samedi], après l’étape, j’ai demandé à en repasser un. Il s’est avéré positif. »

Le coureur de la Cofidis a bien tenté de repartir eu égard au nouveau protocole de l'UCI, mais son « taux de contagiosité était trop élevé » pour qu’il puisse espérer prendre le départ de l’étape de dimanche. « On a été transparent vis-à-vis d’Amaury sport organisation (ASO) et de l’Union cycliste internationale (UCI). Ce qui n’est peut-être pas le cas de toutes les équipes. Il y a peut-être des coureurs qui sont covidés depuis plusieurs jours et qui ne le disent à personne », soupçonne Martin, qui comptait pour sa part sur la journée de repos pour se refaire une santé. « Je pars quasiment en étant au top de ma forme. » Frustrant.