Tour de France 2018: L'enfer sur Terre et une arrivée au sommet de l'Alpe d'Huez... Le programme de jeudi

CYCLISME Le peloton du Tour de France 2018 attaque jeudi l'étape reine des Alpes...

W.P.

— 

Les 21 virages de l'Alpe d'Huez seront à l'honneur
Les 21 virages de l'Alpe d'Huez seront à l'honneur — Laurent Cipriani/AP/SIPA

Le programme de la 12e étape du Tour de France 2018, le jeudi 19 juillet, entre Bourg-Saint-Maurice et l’Alpe d’Huez (175,5 km).

> Ce qu’il s’est passé hier

Julian Alaphilippe est parti dans l’échappée pour défendre son maillot à pois, Warren Barguil l’a suivi pour se bagarrer avec lui sur les cimes de cols alpins, Valverde a attaqué de loin - d’ailleurs Tom Dumoulin a aussi attaqué - pour de vrai. L’Espagnol s’est fait reprendre, le Néerlandais a tenté un gros coup en solitaire. Geraint Thomas a attaqué tous les favoris pour le rejoindre. Froome l’a laissé partir avant de lâcher Quintana et Bardet. Thomas a gagné, Froome aussi un peu. 18 juillet et la Sky a mis la main sur le Tour.

> Les maillots distinctifs

Le jaune : Geraint Thomas (SKY)

Le vert : Peter Sagan (BOR)

Le pois : Julian Alaphilippe (QST)

Le blanc : Pierre Latour (AG2R)

>Le tweet du jour

A 66 ans, el diablo est toujours sur le Tour. A un « 6 » près, il a l’âge parfait pour son métier.

>L’étape du jour

Madeleine, Croix de fer, Alpe d’Huez. Bon courage.

> A quelle heure prendre l’antenne ?

On ne rate pas une étape de montagne, encore moins quand il s’agit de voir des coureurs atteindre pour la première fois de ce Tour les 2.000m d’altitude sur les pentes de la Madeleine puis de la Croix de fer (2.000 et 2.067m).

>Le résumé anticipé de l’étape

Course au maillot à pois, épisode 32. Julian Alaphilippe et Warren Barguil prendront l’échappée pour aller gratter des points au sommet de la Madeleine, avant de lâcher dans les premières encablures de la Croix de Fer. Derrière, Romain Bardet​ met « all in » sur la table et part dans la descente du deuxième Hors catégorie de la journée. Pas de bol pour lui, Geraint Thomas et Chris Froome font rouler leur train avant de dynamiter la course dans les pentes de l’Alpe et de le déposer à deux kilomètres de l’arrivée. Formidable Tour de la Sky.

> Votez, les cyclix !