Coupe Davis : Après le Canada, c'est au tour de l'Australie de balancer un match

TENNIS Déjà qualifiés, les Australiens ont invoqué la petite blessure de Peers pour justifier l'abandon du match de double 

A.L.G. avec AFP

— 

Lleyton Hewitt et Alex De Minaur, lors de la Coupe Davis à Madrid.
Lleyton Hewitt et Alex De Minaur, lors de la Coupe Davis à Madrid. — Manu Fernandez/AP/SIPA

L’Australie a décroché mercredi à Madrid son billet pour les quarts de finale de la nouvelle Coupe Davis en assurant sa victoire contre la Belgique à l’issue des deux simples avant d’abandonner après le 1er jeu dans le double, et affrontera le Canada pour une place en demies.

Nick Kyrgios puis Alex De Minaur ont dominé respectivement Steve Darcis 6-2, 7-6 (11/9) et David Goffin 6-0, 7-6 (7/4). Mais John Peers et Jordan Thompson ont écourté le double qui avait commencé après minuit, en abandonnant après avoir remporté le premier jeu face à la paire belge Sander Gillé et Joran Vliegen.

A Madrid, chacun fait comme bon lui semble

Ils ont invoqué une petite blessure de Peers pour justifier ce choix de fermer la boutique. « Une décision facile à prendre, expliquait le capitaine Lleyton Hewitt, dans des propos relatés par L'Equipe. On n’allait pas prendre de risques alors qu’on avait un quart de finale à jouer. »

La veille, le Canada avait déclaré forfait avant son double contre les Etats-Unis programmé également en pleine nuit, déclenchant une polémique car dans le nouveau format de la Coupe Davis, tous les matchs, tous les sets et tous les jeux peuvent être nécessaires à départager les nations et leur permettre d’accéder aux quarts de finale.