Dopage: Rafael Nadal attaque Roselyne Bachelot en diffamation

TENNIS L'ex-ministre des Sports avait sous-entendu que l'Espagnol n'était pas clean...

V.B. avec AFP

— 

Rafael Nadal en finale du tournoi de Barcelone, le 24 avril 2016.
Rafael Nadal en finale du tournoi de Barcelone, le 24 avril 2016. — Manu Fernandez/AP/Sipa

Rafael Nadal a annoncé ce lundi avoir déposé à Paris une requête en diffamation visant l’ancienne ministre des Sports Roselyne Bachelot. En mars sur D8, cette dernière, qui est aujourd’hui l’une des chroniqueuses de l’émission « Le Grand 8 », avait estimé que la longue blessure du joueur en 2012 correspondait en réalité à un contrôle positif.

« Par cet acte, je prétends non seulement défendre mon intégrité et mon image en tant que sportif, mais aussi les valeurs que j’ai défendues tout au long de ma carrière », écrit l’Espagnol dans un communiqué, où il précise que la « requête en diffamation » a été déposée lundi.

Le Parisien précise que Nadal a choisi d’être représenté par Me Patrick Maisonneuve. Il a indiqué que les éventuels dommages et intérêts « seront intégralement reversés à une ONG ou à une fondation en France ».

Dimanche, le roi de la terre battue a montré qu’il était bel et bien de retour. Le n° 5 mondial a dominé le Japonais Kei Nishikori en finale à Barcelone (6-4, 7-5). Le Majorquin a ainsi remporté le 49e tournoi ATP de sa carrière sur cette surface et égalé le record de l’Argentin Guillermo Vilas, légende des années 1970 et 1980.