Toulon: Mourad Boudjellal passera en commission de discipline pour ses propos sur l'EPCR

RUGBY Le président toulonnais avait dit craindre «le côté mormon» de l'organisateur des coupes d'Europe au moment de l'étude du cas Bastareaud...

N.C. avec AFP

— 

Mourad Boudjellal, le président du RC Toulon, le 11 décembre 2016.
Mourad Boudjellal, le président du RC Toulon, le 11 décembre 2016. — Huw Evans/Shutterstock/SIPA

Le président de Toulon, Mourad Boudjellal, passera devant une commission de discipline pour «conduite inappropriée» après ses propos tenus à l'endroit de l'EPCR, l'organisateur des coupes d'Europe. Il s'était exprimé à la suite du match contre Trévise, le 14 janvier dernier.

Boudjellal avait déclaré à Rugbyrama.fr craindre «le côté mormon de l'EPCR» après que son joueur Mathieu Bastareaud eut été cité pour avoir qualifié un joueur du club italien de «putain de pédé» pendant la rencontre remportée par Toulon (36-0). Bastareaud a depuis écopé de trois semaines de suspension.

«Ce sont des gens qui vendent de la morale alors qu'ils n'en ont pas. Les mêmes qui ont des ministres qui se font fouetter dans le privé mais qui passent pour des mecs "cleans" en public» avait ajouté Boudjellal.

L'EPCR, qui avait ouvert le 16 janvier une enquête à l'encontre du président varois, a estimé que ses propos pouvaient «constituer une violation des règles disciplinaires et des règles régissant les relations avec les médias», selon les termes du communiqué publié lundi.