PSG-OM: Paris a douté mais finit par maîtriser Marseille grâce à un grand Di Maria... Revivez le live

FOOTBALL Ce Paris-Marseille compte presque pour du beurre, mais ça reste le gros choc du foot français

W.P.

— 

Di Maria passeur et buteur
Di Maria passeur et buteur — FRANCK FIFE / AFP

PSG-OM

Ligue 1

3-1 (Mbappé 45e, Di Maria x2 54e, 65e - Germain 46e)

Allez, c'est tout pour ce live les amis! Le PSG est plus que jamais leader de Ligue 1, Marseille perd du terrain sur le podium, on se laisse sur ça. Ciao !

Pour ceux qui veulent lire le compte-rendu de notre envoyé au Parc >>>> c'est par ici!

Mbappé visiblement très déçu d'avoir raté ce penalty. Je connais un Argentin qui doit être encore plus déçu.

95e: C'est terminé au Parc des Princes! Succès du PSG 3-1 malgré une première période poussive et une entame de second acte compliqué. Tuchel peut dire merci à Di Maria et Mbappé qui ont su prendre leurs responsabilités. On ne parlera pas d'une masterclass collective. 

94e: ET C'EST ARRETE PAR PELE! Le Karma est impitoyable!

93e: Arf, Mbappé laisse même pas Di Maria le tirer pour s'offrir un triplé. 

92e: PENALTY POUR LE PSG! Faute de Sakai sur Mbappé dans la surface. 

90e: Quatre minutes de temps additionnel. 

89e: Le ballon partait bien au premier poteau mais Germain a collé un gros coup de crâne pour couper la trajectoire du ballon en corner. 

88e: Pouah quel travail encore de Di Maria, il salit Ocampos et derrière Sakai le découpe juste à l'extérieur de la surface. Coup-franc excentré, il va essayer de se faire justice. 

84e: Kylian Mbappé reste au sol après s'être fait marcher sur le pied... Mais il se relève. Pas de gros bobo. 

80e: C'est mal joué, Marseille récupère le ballon. On a perdu en intensité. 

79e: Coup-franc lointain pour le PSG. Entretemps Kurzawa sort, Bernat le remplace. 

76e: Radonjic remplace Thauvin, preuve que Garcia n'en a déjà plus grand-chose à faire de ce match.

74e: Marseille a un peu abdiqué, semble-t-il. Le combo Mandanda expulsé + troisième but leur a fait mal. 

71e: Il aurait dû travailler les buts en premier, non? J'aurais quand même bien aimé voir cette célébration de malade. Eternels regrets.

 

69e: Kehrer! Bon travail de l'Allemand qui fixe, crochète et frappe à l'entrée de la surface mais l'albatros s'est envolé et n'a pas tremblé. 

65e: OUAAAAAAH MAIS C'EST QUOI CA ANGEL??? GOLAZO!!!! 3-1! Coup-franc de l'autre bout du monde qui finit sa course, poteau rentrant, dans le but du pauvre Pelé dont le premier ballon touché est un ballon ramassé au fond des filets!

64e: zefqadfhjzagfare Balotelli qui montre l'étoile synonyme de Ligue des champions aux supporters qui le sifflent. Génie.

63e: Non, finalement il n'en est rien, rouge confirmé et Balotelli sort, remplacé par Yohann Pelé. 

61e: CARTON ROUGE POUR MANDANDA QUI SORT DE SA SURFACE EN POSITION DE DERNIER HOMME ET TOUCHE LE BALLON DE LA MAIN. Mais Steve bordel, c'est une erreur d'enfant, pas à ton âge bon sang. Le VAR va intervenir parce qu'il y a peut-être hors-jeu.

59e: Les esprits se sont échauffés après un tacle de Verratti, tout le monde s'est réuni dans un octogone et l'arbitre a filé un jaune à Kimpembe et Ocampos. 

54e: MAIS QUEL HOMME DONNEZ-LUI LE BALLON D'OR! Il a tout fait tout seul, avec un peu de réussite mais il y va comme un grand sur le côté droit, rentre dans la surface et enroule petit filet opposé. C'est joli. Un des rares Parisiens à la hauteur. 

52e: Mal tiré, l'OM part en contre. Sanson tente le renversement du gauche mais c'est raté, Paris récupère le ballon. 

51e: Kurzawa le centre! Il est bon mais il est contré. Ca file en corner.

48e: Di Maria qui réussit à garder le ballon entre trois joueurs et à gratter un coup-franc... Mais Paredes gâche tout en envoyant une praloche dans le ciel.

46e: OOOOOH LE BUT DE VALERE GERMAIN DES LE DEBUT DE LA SECONDE PERIODE! Quelle passivité de la défense parisienne... Valère Saint-Germain!

46e: C'est reparti!

Petit point infirmerie. Dani Alves est sorti, touché au genou. Pour Meunier, ça semble musculaire. 

Pour résumer cette première période, Marseille a bien contenu le PSG sans réussir à se procurer énormément d'occasions. Paris a la mine un peu tristoune, a marqué deux fois, s'est vu refuser un but par le VAR et s'est fait chambrer par ses propres ultras, qui ne digèrent pas Manchester. 

45e: C'est la mi-temps! Paris mène, et c'est presque un hold-up.

45e: BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTTTTTT DE KYLIAN MBAPPE MAIS QUEL CONTRE INCROYABLE! Quel contrôle de Di Maria, quelle passe, quelle finition du plat du pied!

44e: Mbappé qui réussit à trouver enfin un peu d'espace dans la profondeur pour prendre sa chance aux 20 mètres. Sa frappe croisée est cadrée mais sans danger pour Mandanda. 

42e: Petite originalité dans les chants des supporters parisiens.

 

40e: Joli mouvement collectif entre Di Maria, Mbappé et Kurzawa mais le centre du gaucher est contré, Mandanda peut intervenir. 

38e: Carton jaune pour protestation pou Angel Di Maria. Troisième joueur parisien averti. 

36e: C'est lent, les joueurs marchent, y'a pas d'intensité, c'est mou. Même en FSGT on met plus d'impact et de vitesse.

34e: Paris vient de perdre coup sur coup Dani Alves et Tomas Meunier sur blessure. Deux changements opérés à la 35e, Tuchel doit être content. Dagba et Kehrer sont rentrés. 

33e: On se fait chier, impression confirmée par notre journaliste sur place, qui lance plus sobrement un « c'est nul ».

30e: Di Maria obtient une faute dans le rond central et il est bien heureux, car si l'arbitre n'avait pas sifflé ça aurait été une vilaine perte de balle pour le PSG. 

28e: Combinaison avec Kurzawa sur le côté, ça débouche sur un corner. 

27e: Mbappé concède un coup-franc à 35 mètres des buts parisiens. Paredes va se charger de le frapper. 

23e: Mais frappez, marquez, faites quelque chose bordel. C'est censé être le gros match de l'année. Voilà Meunier qui prend sa chance et force Mandanda à claquer le ballon en corner, ça c'est du football!

19e: Très peu de mouvement des milieux axiaux parisiens, laissant les défenseurs sans solution à la relance. L'OM quadrille bien. 

16e: Ouch le tacle viril et violent de Thiago Silva qui mange un jaune alors que le virage Auteuil commence enfin à donner de la voix. 

14e: BUUUUUUT D'ANGEL DI MARIA!!!! Mais possible intervention de la VAR... L'Argentin est hors-jeu. But annulé! PAS BUT DONC! 0-0. 

13e: Nouvelle banderole virage Auteuil: « des biftons à la place du coeur ».

11e: Le PSG se fait donc chambrer par ses propres supporters. 

 

9e: Excellent travail de Thauvin qui entre dans la surface parisienne et cherche Germain dans la surface. Il trouve finalement un corner. Paris a du mal à se dégager. Mais Areola finit par capter le ballon. 

8e: Premiers chants sympathiques à l'égard des Marseillais en provenance des tribunes du Parc. « Marseille, Marseille, on... etc. »

5e: OUAAAAH MANDANDA A DEUX DOIGTS DE PROVOQUER UN CSC! Sur une prise de balle anodine, il se foire complètement, heureusement pour lui, ça file en corner. Bien tiré, bien défendu. 

4e: On part sur un round d'observation. Paris ne joue pas très haut, l'OM n'appuie pas pour autant. Prudence est le maître mot. 

2e: BALOTELLI! Il ne s'est pas échauffé mais il est chaud quand même! Première prise de balle, première frappe du droit. Areola est dessus. 

1ère: C'est parti au Parc des Princes déchus!

21h: Les joueurs font leur apparition dans un stade étonnamment et tristement calme. Pas d'ultras avant la 30e minute. 

BaggerVance

Les Marseillais vont prendre le bouillon ... qu’ils partagent avec le liveur qui aime bien manger ;)

>> Excellent! 

20h50: A priori ils n'arriveront pas avant la 30e minute de jeu.

20h48: On est à dix minutes du coup d'envoi et le CUP n'est toujours pas en place dans le virage Auteuil. 

20h40: pas contents, pas contents, pas contents!

 

20h37: Ca commence à faire long.

 

20h30: Sachez que notre envoyé au Parc est en place, et, paraît-il, « Balotelli ne court pas à l'échauffement ». Pire, il se contente de quelques jongles et de chandelles. Un bel avant-match pour Super Mario.

20h21: La compo offensive et créative de Thomas Tuchel!

 

20h10: N'hésitez pas à balancer vos pronostics dans les commentaires. Et si vous en avez pas, dites-moi de quoi sera composé votre diner (car j'aime manger).

20h: Tiens, il serait pas l'heure de lancer ce live, pardi? A H-1, les compos sont tombées. Enfin celle de l'OM en tout cas. Et contrairement à ce qu'indiquaient les rumeurs, Mario Balotelli est bien titulaire.

 

Un peu de lecture avant le match. Article écrit avec autant de talent que de mauvaise foi par notre journaliste à Marseille, Jean.

 

Pour ceux qui comprennent pas la blague sur le FC Soleil, tout part de là.

 

Yo les Minutos ! Est-ce que vous êtes chauds ? Je répète : est-ce que vous êtes chauuuuudddds ? Parce que moi oui. On parle d’un PSG-OM, d’un classico (ou classique), non mais oh. Alors oui, c’est vrai, un PSG post-déprime reçoit un Marseille longtemps déprimant, on pourrait presque parler de « Valiumico », mais voyons le côté positif. La conjoncture rapproche plus que jamais Paris et Marseille et on se prend presque à rêver d’un match équilibré à l’issue incertaine. Pour ce qui est des conséquences sportives de la rencontre, Paris a encore des siècles d’avance sur ses poursuivants en L1, tandis que Marseille a intérêt à réaliser l’exploit du siècle au Parc pour ne pas voir Lyon s’échapper en queue de podium.

>> Suivez le live dès 20h