Fair-play financier: Le PSG est surpris par la démarche de l'UEFA (mais assure que tout va bien)

FOOTBALL L’UEFA a annoncé vendredi qu’elle enquêterait sur le mercato parisien dans le cadre du fair-play financier…

William Pereira

— 

Un photomontage de Mbappé sous le maillot du PSG.
Un photomontage de Mbappé sous le maillot du PSG. — Capture d'écran @KMbappe

On imaginait un PSG en panique en interne et un communiqué alarmiste. Que nenni ! Le PSG a pondu un texte plutôt rassurant quelques heures après l’annonce de l’ouverture d’une enquête à son encontre par l’UEFA dans le cadre du fair-play financier. Mais il s’est dit « surpris » par la décision de l’instance du football européen.

Neymar + Mbappé = 400 millions d’euros

« Le club est surpris d’une telle démarche, alors qu’il a en permanence tenu informé les équipes du fair-play financier de l’UEFA de l’impact de l’intégralité des opérations joueurs réalisées cet été alors que rien ne l’y obligeait », écrit le PSG, « très confiant dans sa capacité à démontrer qu’il respectera parfaitement les règles du fair-play financier au titre de l’exercice 2017/2018 », à l’automne prochain.

Le PSG a recruté le Brésilien Neymar contre 222 millions d’euros et a officialisé jeudi le prêt du Monégasque Kylian Mbappé, assorti d’une option d’achat estimée à 180 millions d’euros, bonus compris, soit les deux transferts les plus chers de l’histoire du football.

« Le directeur général délégué Jean-Claude Blanc a présenté le 23 août dernier au siège du club, pendant plus de trois heures, aux experts de l’UEFA, dont Andrea Traverso, responsable du fair-play financier, des éléments chiffrés démontrant que les opérations réalisées, avec le FC Barcelone, et celle en cours avec l’AS Monaco, s’inscrivaient dans le respect des règles du fair-play financier », écrit la direction parisienne.

>> A lire aussi : L'UEFA ouvre une enquête sur le mercato galactique du Paris Saint-Germain

« Le 31 août, la direction générale du club a de nouveau échangé avec la direction du fair-play financier de l’UEFA pour détailler, en toute transparence, la manière dont l’opération avec l’AS Monaco serait intégrée dès cette saison dans les comptes du club, tant au niveau des amortissements que de la masse salariale », avance-t-elle également.

Paris tranquille jusqu’à l’automne 2018

Le PSG affirme enfin avoir « déjà réalisé durant l’été 2017 un montant "d’opérations joueurs" en sortie lui permettant d’améliorer son résultat de plus de 104 millions d’euros sur la saison 2017/2018 ».

L’UEFA a ouvert une « enquête formelle » sur le Paris SG dans le cadre du fair-play financier, en précisant que « l’enquête portera sur la conformité du club avec l’exigence de l’équilibre financier, en particulier à la lumière de son activité de transfert récente ». L’Instance de contrôle financier des clubs se penchera en tous les cas sur le dossier parisien en octobre 2018.