OM : La mise au point de Frank McCourt après sa démission du conseil de surveillance

FOOTBALL Le propriétaire de l’Olympique de Marseille a tenu à réaffirmer son engagement au sein du club après sa démission du conseil de surveillance

A.M.
Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud, propriétaire et ancien président de l'Olympique de Marseille.
Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud, propriétaire et ancien président de l'Olympique de Marseille. — J.E.E. / SIPA

Frank McCourt aime les mises au point. Au lendemain de l’annonce de sa démission du poste de président du conseil de surveillance de l’OM, ce qui n’a pas tardé à relancer les rumeurs d’une possible vente du club, Frank McCourt a voulu réaffirmer son plein engagement dans le club.

Par la voix du porte-parole de McCourt Global, il annonce son « soutien total » au club tout en précisant que « les récents changements intervenus au sein du conseil de surveillance n’ont pas d’incidence sur la stratégie et les activités de l’OM ».

Vers un départ de Jacques Henri Eyraud

Cette démission « traduit une réorganisation interne au sein de McCourt Global visant à maintenir le rythme de développement mondial de l’organisation et d’accélérer le travail de Project Liberty, une initiative à but non lucratif qui entend créer un Internet plus équitable », poursuit le communiqué.



C’est le bras droit de Frank McCourt, Barry Cohen, vice-président de McCourt Global, qui le remplace à la présidence du conseil de surveillance de l’Olympique de Marseille alors qu’il traite déjà directement avec Pablo Longoria. Même si Frank McCourt a le président espagnol chaque semaine au téléphone. L’ancien président, Jacques-Henri Eyraud va également se retirer du conseil de surveillance du club et du conseil d’administration de la LFP d’ici la fin de l’année, pour se consacrer aux autres activités du groupe McCourt Global.