Ligue des champions : Avec Séville, Salzbourg et Wolfsburg, Lille s'en sort plutôt bien au tirage

FOOTBALL Le club nordiste a évité les gros cadors du foot européen lors du tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des champions

Francois Launay
— 
Le FC Séville se retrouve dans le groupe du Losc en Ligue des champions
Le FC Séville se retrouve dans le groupe du Losc en Ligue des champions — PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP
  • Le club nordiste se retrouve dans le groupe G avec Salzbourg, Wolsburg et le FC Séville. 
  • Un groupe qui a l'air plutôt abordable sur le papier. 

Lille ne s’en sort pas trop mal. Avec Séville, Salzbourg et Wolfsburg, le club nordiste a hérité d’un tirage assez favorable ce jeudi pour la phase de poules de la Ligue des champions. Aucun cador européen type Real, Barça ou Liverpool. Pas non plus d’immenses équipes.

Si les fans de foot peuvent regretter l’absence de grosses affiches avec ce groupe plus proche de la Ligue Europa que de la Ligue des champions, au moins le club nordiste a clairement une chance à jouer pour la qualification en huitièmes de finale. Et de faire mieux qu’il y a deux ans où le Losc n’avait pris qu’un point en six matchs. Passage en revue des différents adversaires.

Séville, le favori du groupe

Equipe la moins relevée sur le papier du chapeau 2, le FC Séville a terminé quatrième de la Liga la saison dernière, derrière les habituels Atlético, Real et Barça. Entraîné par Julen Lopetegui, ancien sélectionneur espagnol passé notamment par le FC Porto et le Real Madrid, le FC Séville n’a pas de noms ronflants dans son effectif à l’exception du Français Jules Koundé, de l’Espagnol Jesus Navas ou encore du Croate Ivan Rakitic. Mais le club andalou est loin d’être un faire-valoir sur la scène européenne comme l’a rappelé son dernier succès en Ligue Europa en 2020. C’est aussi la troisième fois de son histoire que le FC Séville croise le Losc en coupe d'Europe. En 2005 et 2006, c’était en coupe UEFA. Avec un bilan de deux victoires en trois matchs pour le Losc.

Salzbourg, l’équipe la plus prenable

Octuple champion d’Autriche en titre, le Red Bull Salzbourg est un ogre dans son pays. Mais c’est une autre histoire sur la scène européenne. A l’exception d’une demi-finale de Ligue Europa perdue contre l’OM en 2018, le club autrichien, entraîné par le jeune Matthias Jaislle (33 ans) brille rarement sur le Vieux continent. Dans son effectif, aucune vraie star susceptible de donner des maux de tête aux Nordistes. Sur le papier, c’est clairement l’équipe qui semble la plus abordable.

Wolfsburg ne fait pas très peur

Comme Séville, le club allemand n’est pas un inconnu pour le Losc en Europe. Les deux équipes s’étaient retrouvées dans le même groupe de Ligue Europa 2014/2015. Avec un nul en Allemagne et une lourde défaite à domicile (0-3) à Pierre Mauroy pour les Lillois. Sept ans après, le club allemand​ entraîné par Mark Van Bommel ne fait pas très peur. L’équipe de l’ancien Stéphanois Joshua Guilavogui a terminé quatrième de Bundesliga la saison passée. Là non plus, pas de grosses stars dans l’effectif, mais un adversaire dans les cordes des champions de France.