PSG-Manchester United : Absent du voyage, Edinson Cavani va rater ses retrouvailles avec Paris

FOOTBALL L’ancienne idole du Parc devra attendre le match retour pour affronter ses anciens coéquipiers

A.L.G.

— 

Cavani qui agite le drapeau du PSG.
Cavani qui agite le drapeau du PSG. — SIPA

Pour sa dernière conférence de presse avant le match de Ligue des champions contre Manchester United mardi, Thomas Tuchel a forcément eu droit à son lot de questions au sujet du retour d' Edinson Cavani au Parc des Princes dans la peau d’un adversaire du PSG. « Il reste le meilleur buteur du club, c’est une grande personnalité, un grand joueur qui a écrit l’histoire de notre club. Mais en même temps ça va faire bizarre de le voir jouer au Parc contre nous, a-t-il avoué. Mais ce ne sera pas lui contre nous ou nous contre lui, non, même si on va devoir faire attention à lui car c’est très compliqué de défendre sur Edi. »

Une précaution vaine puisqu’on a appris dans la foulée de cette conférence de presse que le Matador n’avait pas fait le voyage en avion mardi avec le reste de l’équipe. L’Uruguayen, probablement trop juste physiquement, n’a réalisé qu’un seul entraînement avec ses nouveaux coéquipiers depuis son arrivée à Manchester. Il avait en effet dû être placé à l’isolement pendant quatorze jours, comme c’est le cas pour chaque personne arrivant de France sur le sol britannique à cause du Covid-19. Harry Maguire et Mason Greenwood figurent également dans la liste des absents selon le Manchester Evening News.

Paris se méfie des contre-attaques mancuniennes

Autre sujet obligé, l’élimination de triste mémoire contre ces mêmes Red Devils, il y a un peu plus d’un an au Parc en 8e de finale retour de C1. Sans surprise, le coach parisien n’avait en réalité pas grand-chose à dire là-dessus. « Ce n’est évidemment pas un bon souvenir », a-t-il admis avant d’expliquer que le défi pour ses joueurs serait de faire totalement abstraction de tout cela pour se concentrer uniquement sur le match de mardi.

Un match qu’il semble vouloir aborder avec un plan de jeu très clair. « Comme toujours on veut mettre de la pression sur la défense, on veut avoir la possession du ballon et imposer notre style à l’adversaire, insiste le technicien parisien. Mais il sera aussi très important de bien défendre et de stopper les contre-attaques dès le départ des actions. Avec les joueurs qu’ils ont au milieu, Pogba et Fernandes, qui font beaucoup de passes en profondeur, et trois attaquants très rapides, le plus important sera de réaliser un bon contre-pressing dès la perte du ballon ».