AC Milan : « Je suis né vieux mais je vais mourir jeune »… Auteur d’un doublé à bientôt 39 ans, Ibra fait le show

FOOTBALL L'ancien buteur du PSG démarre la saison au taquet 

A.L.G. avec AFP

— 

Ibra a planté un doublé pour le premier match de la saison de l'AC Milan.
Ibra a planté un doublé pour le premier match de la saison de l'AC Milan. — MIGUEL MEDINA / AFP

C’est le Benjamin Button du football et c’est lui-même qui le dit. A presque 39 ans, Zlatan Ibrahimovic a montré qu’il était toujours aussi essentiel en offrant d’un doublé la victoire à l' AC Milan face à Bologne (2-0), lundi lors de la 1re journée de Serie A. Dominateurs pendant une heure de jeu, les Rossoneri ont réussi leur rentrée et se hissent à la 3e place à égalité avec Naples.

Ils auraient pu faire encore mieux si l’attaquant suédois, parfaitement lancé en contre par Hakan Calhanoglu, n’avait pas raté le cadre déserté par le gardien Lukasz Skorupski qu’il venait de déborder (63e).

Zlatan, l’homme qui ne vieillit pas (trop)

« Si j’avais eu 20 ans ce soir, j’aurais marqué quatre buts, pas deux, mais heureusement j’en ai 39. Je suis comme Benjamin Button : je suis né vieux, mais je vais mourir jeune », a plaisanté Zlatan à l’issue du match.

« Sérieusement, l’équipe a bien travaillé : il est clair que nous ne sommes pas encore à 100 %, mais il était important de bien commencer. L’objectif est de faire mieux que l’année dernière. (…) Cette année, nous devons penser de match en match, jouer avec confiance, comme si c’était toujours une finale », a ajouté le vétéran suédois.