Coronavirus en Italie : Reprise des entraînements en mai, pas de décision sur la Serie A

FOOTBALL A partir de 18 mai, les joueurs pourront s’entraîner collectivement selon le Premier ministre

C.C. avec AFP

— 

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo — Marco Alpozzi/AP/SIPA

Le gouvernement italien va autoriser les sportifs de haut niveau à reprendre l’entraînement en mai, a annoncé dimanche le Premier ministre, qui n’a en revanche pas tranché quant à la date d’une éventuelle reprise du championnat de football italien. Dès le 4 mai, « les entraînements seront autorisés, mais sans rassemblement et à huis clos » pour les sports individuels, a dit Giuseppe Conte lors d’une allocution destinée à détailler son plan de redémarrage du pays. En revanche, pour les sports collectifs, ce « feu vert » ne sera donné que le 18 mai, a-t-il ajouté.

Une décision quant à une reprise des compétitions interrompues par le confinement du pays, n’a en revanche pas été prise. Concernant le championnat de foot italien, à l’arrêt depuis le 9 mars, le Premier ministre a simplement indiqué que la Serie A « ne reprendra que lorsque les conditions de sécurité seront réunies ». Passion nationale en Italie, le football professionnel a répété à plusieurs reprises sa volonté de finir la saison en cours. Jeudi, la fédération a réaffirmé sa détermination à reprendre la compétition et sa volonté de repousser « au 2 août la fin de la saison sportive 2019-2020 ».

Reprise de la Bundesliga le 9 mai ?

Ce jeudi, le président de la Ligue allemande Christian Seifert a indiqué que la Bundesliga, à l’arrêt depuis la mi-mars, était « prête » à reprendre le 9 mai, si les autorités allemandes donnaient leur feu vert.

L’UEFA a de son côté fait savoir que les places dans les compétitions européennes devraient être attribuées au « mérite sportif », coupant ainsi court au scénario d’une « saison blanche » qui aurait vu les clubs ayant participé à la Ligue des champions 2019-2020 automatiquement reconduits pour la prochaine édition. La confédération européenne continue de pousser pour « achever les compétitions nationales actuellement suspendues ».