Zlatan Ibrahimovic lors du match entre le PSG et Nantes le 14 mai 2016.
Zlatan Ibrahimovic lors du match entre le PSG et Nantes le 14 mai 2016. — Stephane Allaman/SIPA

FOOTBALL

Ça balance: Dans son nouveau livre, Ibrahimovic révèle qu’il a tout fait pour faire capoter son transfert au PSG

Le Suédois a mis en place un stratagème pour faire capoter son transfert au PSG...

Zlatan Ibrahimovic a choisi le timing parfait pour égratigner l’image du PSG. En pleine affaire des Football Leaks et alors que le club joue déjà son avenir en Ligue des champions, le PSG sera ravi d’apprendre qu’Ibra est en train de lâcher une mini-bombe médiatique en révélant les dessous de son transfert au PSG.

Dans sa nouvelle autobiographie modestement intitulée Je suis le football, le Suédois raconte qu’il ne souhaitait pas quitter l’AC Milan pour rejoindre le nouveau projet des Qataris au Paris Saint-Germain. Si le livre n’est pas encore paru, le journal suédois Aftonbladet a déjà publié quelques croustillants extraits.

Ibra voulait que le PSG refuse ses exigences

Dans l’un d’eux, Ibra révèle qu’il a été vendu au PSG sans même en avoir été informé, et contrairement à ce qu’on lui avait assuré peu de temps avant. « Galliani [le président du Milan AC] m’avait dit : "Ne t’inquiète pas Zlatan, on ne te vendra pas", confie l’ancien Milanais. Quelques semaines plus tard, j’étais dans ma maison de Vaxholm, je venais tout juste de me faire une sortie en jet-ski quand j’ai vu que j’avais cinq appels manqués de Mino [Raiola, son agent]). "Leonardo va t’appeler", me dit-il. Leonardo ? Quel Leonardo ? Puis d’un coup je réalise, il me parle de Leonardo, le directeur sportif du PSG. Je réponds alors à Mino : "Ecoute, je ne répondrai pas à son appel. Galliani m’a confirmé qu’il ne me vendrait pas". Puis, Mino m’a simplement dit : "Je sais, mais ils t’ont déjà vendu" ».

Ne comptant absolument pas signer au PSG, le Suédois met en place une combine censée refroidir les ardeurs parisiennes, sauf que les choses ne vont pas se passer comme prévu : « Quand j’ai parlé à Mino cet été-là, je lui ai dit qu’on allait rendre la tâche difficile au PSG. Je voulais garder mon salaire milanais et je voulais qu’ils disent quelque chose comme : "Mec, tu exagères, tu demandes trop". Je voulais me servir de ça pour qu’ils se retirent. Donc j’ai dit à Mino de noter tout ce que je voulais. J’ai énuméré tous mes souhaits et quand j’ai terminé, j’ai dit à Helena [sa compagne] qu’ils n’allaient jamais accepter ça, que c’était impossible. Mais seulement 20 minutes après, Mino m’a rappelé et m’a dit : "Tu as tout ce que tu as demandé". Après ça, il n’y avait plus de retour en arrière possible donc je lui ai dit "ok, prépare tout". Je suis un homme de parole. Quand je dis quelque chose, je le fais ». Voilà des déclas qui devraient ravir Nasser Al-Khelaïfi.