Nîmes-OM: «On n'a pas le droit d'être aussi mauvais!», Rudi Garcia furax après la défaite de Marseille

FOOTBALL Après deux journées de Ligue 1, l’OM est déjà au bord de la crisounette : Marseille s’est incliné sur la pelouse de Nîmes, ce dimanche…

J.S.-M.

— 

Rudi Garcia lors des matchs amicaux.
Rudi Garcia lors des matchs amicaux. — S. Carlton / UK Sports / SIPA

Dans la moiteur des Costières, la colère froide de Rudi Garcia. En conférence de presse, l’entraîneur de l'OM​ a commenté plutôt sèchement la défaite des siens face au promu (3-1). « On a failli. Il y a bien longtemps que l’on n’avait pas été aussi mauvais », a attaqué l’entraîneur marseillais, avant de lister toutes les explications de cet échec :

On a été battu dans l’agressivité. On s’est fait rentrer dedans. Nîmes mérite ce succès. Ils avaient l’envie et l’efficacité. A Marseille, peu de joueurs, pas que les internationaux, étaient bien en jambe. On a manqué de rythme, on n’a pas aligné trois passes en première mi-temps. A l’inverse, on a pris des vagues, on n’a jamais réussi à gagner un duel. Je savais que l’on n’était pas à 100 %, mais on n’a pas le droit d’être aussi mauvais. »

Il y a quelques jours, sur le site du Phocéen, Rudi Garcia réclamait des recrues à ses dirigeants. Il va peut-être être entendu cette semaine, alors que l’arrivée de Nemanja Radonjic devrait être officialisée très rapidement.

>> A lire aussi : PSG: Six mois de prison ferme pour le supporter parisien qui a tenté d'incendier une affiche géante de l'OM

>> A lire aussi : Ligue 1: Incroyable! Des Nîmois en transe tapent l’OM (3-1) et mettent le feu au stade des Costières… Revivez le match avec nous