Bêtise humaine: Un fan du PSG en garde à vue après avoir tenté de brûler une affiche géante de l'OM

FOOTBALL Le poster géant était accroché à la façade d'un immeuble habité...

A.L.G.

— 

Un drapeau de l'OM au stade Vélodrome un soir de match.
Un drapeau de l'OM au stade Vélodrome un soir de match. — BERTRAND LANGLOIS / AFP

Il voulait devenir « le bon Dieu des supporters du PSG », il ne sera finalement que le seigneur de la connerie humaine. Selon une information de La Provence, Eddy, 37 ans, fan du Paris Saint-Germain, de voyage à Marseille dans le cadre de son travail, a été interpellé dans la nuit de dimanche à lundi par la police de la cité phocéenne après avoir été pris en flagrant délit alors qu’il était sur le point de mettre le feu à un poster géant aux couleurs de l’OM installé sur la façade d’un immeuble habité. 

La police est tombée dessus un peu par hasard, lors d’une patrouille de routine, à 4h30 du matin. Au loin, les policiers ont vu un homme tenir une torche à bout de bras et se sont donc approchés pour en savoir plus.

Une fois sur place, ils sont tombés nez à nez avec cet homme qui, armé d’un fumigène et de son téléphone portable pour se filmer, était sur le point de mettre le feu à ce poster installé là par Adidas, l’ancien sponsor historique de l’OM.

Cette affiche à la gloire de l’Olympique de Marseille rend hommage à la Ligue des champions remportée par le club phocéen en 1993 et sur laquelle on peut y lire le célèbre slogan « A jamais les premiers ». Interpellé et déféré devant la justice, Eddy aurait déclaré aux policiers qu’il avait « préparé son coup depuis longtemps ». Il devrait être jugé en comparution immédiate mardi.