OM: Pendant deux minutes, les Marseillais se sont crus en Ligue des champions... Autopsie d'une rumeur «débile» (selon Maxime Lopez)

FAUX ESPOIRS Que c'est cruel ! L'OM loupe le podium de Ligue 1 en raison de la défaite de Nice à Lyon. Une clameur dans le stade a fait croire aux joueurs qu'ils étaient qualifiés pour la Ligue des champions...  

Au stade Vélodrome, Jean Saint-Marc

— 

Le Vélodrome a cru, pendant deux bonnes minutes, que l'OM était qualifié pour la Ligue des champions.
Le Vélodrome a cru, pendant deux bonnes minutes, que l'OM était qualifié pour la Ligue des champions. — C. Paris / AP / SIPA
  • L'incroyable saison de l'OM ne pouvait se conclure que dans une scénario fou.
  • Qualifié pendant plus d'une heure pour la Ligue des champions grâce à sa victoire contre Amiens (2-1), Marseille loupe finalement le coche : l'OL a battu Nice (3-2). 
  • Et pourtant, en toute fin de match, une folle rumeur a semé le doute au Vélodrome. Et les joueurs y ont cru...

La familiale Ganay s’est levée. Emportant dans sa folie la bourgeoise Jean-Bouin. Et les virages ont suivi. Au sud, on a même entonné le tube « Jean-Michel Aulas… » Une dernière fois. Une fois de trop. Car tout cela n’était qu’une rumeur, un moment de flottement qui résume bien une soirée étrange. Pendant plus d’une heure, Marseille était virtuellement en Ligue des champions… Pour finir au pied du podium. Pendant deux bonnes minutes, à la fin, le stade Vélodrome a cru qu’il tenait sa qualification, que Nice avait égalisé.

« JC », supporter installé en Ganay, rembobine : « On entend un groupe crier "3-3, but de Nice !" On s’enflamme, et toute la tribune démarre avec nous. Bouna Sarr vient nous demander le score, lève les bras. C’était une fausse joie. » Nice n’a pas du tout marqué, Lyon l’emportera 3-2... « Avec l’effet de foule, on a tous cru à l’égalisation, raconte à son tour Jimmy. Il y a eu un gros flottement. »

Le remplaçant, le smartphone et l’oreillette de Canal +

Flottement sur la pelouse, aussi. Au coup de sifflet final, on a vu les joueurs se précipiter vers le remplaçant Christopher Rocchia, le seul qui avait son smartphone dans la poche de son jogging. Avec un salarié de l’OM, présent sur la pelouse, qui racontera ensuite la scène à 20 Minutes :

« Les joueurs y ont vraiment cru ! Ils ne connaissaient pas du tout le score… Ils nous ont tous demandés, sauf qu’on ne captait plus de 3G, nos téléphones ne fonctionnaient pas. C’est un technicien de Canal + qui leur a annoncé le score, grâce au retour dans son oreillette. Ils étaient tous dégoûtés. »

Dégoût bien résumé par Maxime Lopez : « Je ne suis pas très content, c’est débile de faire ça, de crier pour rien. On s’est dit : "c’est bon, Nice a dû égaliser. C’est bon, on est en Ligue des champions". Et pas du tout. Ascenseur émotionnel en trente secondes. » Morgan Sanson était dans l’ascenseur aussi : « C’est vraiment dur. Quand on a vu Ganay se lever, on a cru que c’était bon pour nous. »

« C’est une fausse rumeur, ce sont des choses qui arrivent », nuance Rudi Garcia. Omar, installé pas très loin du départ de la rumeur, mais dans le virage sud, défend ses voisins de stade : « Ils ont célébré le deuxième but de Pléa trop tard, pensant que c’était le troisième. » Un autre supporter le coupe : « C’était un troll, j’ai la haine ! » Un troisième, Sébastien : « Je ne vois pas comment ça pourrait être une erreur. Nice n’a pas d’occasion chaude à 3-2. C'était plutôt clair. » 

« Donc on n’est pas en Ligue des champions ? »

Pas pour Thierry, installé tout en haut de la tribune Jean-Bouin, juste au-dessus de la tribune de presse et, donc, tout près des écrans de contrôle des journalistes. Mais pourtant, il n’a « rien compris, mais alors rien du tout » : « Je voyais les gars se lever, et puis en fait non… Donc vous me confirmez, on n’est pas en Ligue des champions ? » nous demande-t-il, dix bonnes minutes après le coup de sifflet final. A côté, son fils redémarre son smartphone, en quête d’une bribe de 4G. Et nous, on confirme : non, l’OM n’est pas en Ligue des champions. Les Marseillais ont rêvé, cette saison, cette soirée. Le réveil est un peu sec.

>> A lire aussi : VIDEO. Bon, on le place où, cet OM-Leipzig, dans le panthéon des ambiances au Vélodrome? Dans le Top 3?

>> A lire aussi : Valère Germain a fait des cauchemars après son raté et se voit rester à Marseille

>> A lire aussi : «Mes filles me parlent de l’OM presque tous les jours !» Une nouvelle génération de supporters est-elle née?