VIDEO. OM-Atlético: L'épopée en Ligue Europa? "J'y ai un peu participé", ose Evra dans une vidéo improbable

FOOTBALL On a beau dire, on a beau faire, les vidéos de Patrice Evra nous avaient (presque) manqués…

A.L.G.

— 

Capture d'écrans Patrice Evra

Tiens, tiens, mais qui voilà ? Tonton Pat' bien sûr ! A quelques heures de la finale de Ligue Europa, l’ancien boxeur de l’OM a pointé le bout de son pied pour faire passer un message au peuple marseillais. Enfin, plusieurs messages même. Il y a tellement de choses à dire au terme de ces quatre minutes de vidéo qu’on pourrait presque en faire une série. Mais on n’a pas le temps alors on va essayer de vous résumer le truc rapidement.

Muet depuis son départ mouvementé de l’OM, Evra a d’abord tenu à apporter son soutien à l’équipe avant sa grande finale européenne contre l’Atlético Madrid : « Je suis là pour remercier tout le peuple marseillais, le coach Rudi Garcia, tous mes coéquipiers, les gens qui travaillent autour de ce club, ils ont fait un travail énorme pour redorer le blason. »

  • Cette finale, c’est un peu la sienne

Histoire de faire un peu partie de ce moment historique, l’ex-international tricolore a rappelé -sans trembler des genoux- que cette finale était un peu la sienne : « Cette année, on est en finale. Je dis « on » car j’ai quand même joué quelques matchs de poule. » Mais pas celui à Guimaraes… Au Portugal, le joueur avait eu une altercation avec un supporter de l’OM et lui avait balancé un coup de pied, avant d’être exclu de la rencontre. Plus tard, Evra avait vu son contrat résilié par le club (Il a depuis rebondi à West Ham).

  • Retour sur le coup de pied fatal

Il est évidemment revenu sur ce coup de pied, son dernier avec l’OM : « Je voulais remercier tous les supporters marseillais, malgré que (sic) j’ai eu ce petit kick avec un supporter marseillais. Même si moi je ne le qualifie pas de supporter marseillais parce que ce qu’il a dit était inadmissible. Je suis un être humain, j’ai mal réagi mais je ne m’excuserai pas parce que lui ce n’est pas un vrai supporter de l’OM. » En toute modestie, Tonton Pat' a précisé que « les vrais supporters de l’OM je les connais. C’est eux, quand je suis arrivé, je n’avais même pas encore touché un ballon, ils m’adulaient. » Rien que ça.

  • Un petit high-kick aux méchants médias

Enfin, Evra avait un petit message à faire passer aux journalistes. Nous lui donnons donc la parole : « Je ne dirai jamais une seule chose négative sur ce club. Autour, les médias, on sait comment, voilà… Je suis costaud en France… Ils ont essayé de dire quand je faisais mes vidéos sur Instagram que je me foutais du club, etc. Voilà, moi je suis quelqu’un de réel, de franc, je crains dégun comme diraient les Marseillais. »

Pour conclure cette vidéo assez magique (il faut bien le dire), le latéral a endossé le costard de super VRP pour l’OM, conseillant « à tous les joueurs de la terre entière de goûter à cette expérience de l’Olympique de Marseille avec ses supporters qui sont passionnés. » Un petit saut de carpe pour chanter « Qui ne saute pas n’est pas Marseillais, hé ! », et Patrice Evra s’est éclipsé à sa manière, tout en discrétion, en criant un délicieux « I love this game » avec l’accent du Midi. Quel génie.