OL: Nabil Fekir transféré à Liverpool ? «Il n’y a rien pour l’instant», assure-t-il

FOOTBALL En marge de la victoire lyonnaise (3-0) contre Troyes ce dimanche, il a beaucoup été question de cette information de plusieurs médias annonçant Nabil Fekir à Liverpool la saison prochaine…

Jérémy Laugier

— 

Nabil Fekir, ici félicité par Memphis Depay après un but inscrit à Dijon (2-5) le mois dernier.
Nabil Fekir, ici félicité par Memphis Depay après un but inscrit à Dijon (2-5) le mois dernier. — PHILIPPE DESMAZES / AFP
  • D’après Canal + et RMC, un accord serait déjà trouvé entre l’OL et Liverpool pour un transfert de Nabil Fekir autour de 70 millions d’euros.
  • Jean-Michel Aulas et Nabil Fekir ont tenu à démentir cette information après le succès assez tranquille de l’OL, ce dimanche contre Troyes (3-0).

Bien plus que le succès à la fois tranquille et guère emballant contre Troyes (3-0), c'est une info mercato d’envergure (oui, oui, dès le 6 mai), qui a fait causer dans les travées du Parc OL ce dimanche. Tout est parti des colonnes de L’Equipe, assurant que « Nabil Fekir ne sera plus lyonnais la saison prochaine ». Dans la foulée, Canal + a carrément annoncé que le capitaine lyonnais « devrait signer avec Liverpool pour 65 millions d’euros ». Puis RMC a confirmé ce transfert, précisant que « l’OL et Liverpool sont tombés d’accord pour une transaction estimée à 70 millions d’euros, bonus compris ».

De quoi nourrir une belle petite journée déprime chez les supporters lyonnais, malgré cette 8e victoire de rang en L1 sentant bon la Ligue des champions. Il faut dire que certains se remettent tout juste du départ conjugué l’été dernier d’Alexandre Lacazette et de Corentin Tolisso.

« Si on a le bonheur de jouer la Ligue des champions… »

Jean-Michel Aulas est le premier à s’être présenté en zone mixte et n’a pas éludé ce sujet brûlant du jour. « Je suis un peu étonné de cette nouvelle car il n’y a pas de contact avec Liverpool aujourd’hui », assure le président lyonnais, qui a également démenti tout accord dans son contrat (jusqu’en 2020) prévoyant un départ cet été.

« J’avais simplement dit à son agent [Jean-Pierre Bernès], lorsque Nabil a signé professionnel, que le jour où Nabil le souhaiterait, il viendrait me voir et on trouverait éventuellement des accords. Et ce comme j’ai pu le faire avec Karim Benzema, Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso. Mais ceci étant, ça peut être cette année, l’année prochaine ou dans deux ans. Si on a le bonheur de jouer la Ligue des champions avec la meilleure attaque des clubs européens cette saison… Il n’y a pas d’accord, ni de scellé, ni de discuté. »

« En fin de saison, on verra bien »

En arrivant devant les médias, « Nabilon » était déjà tout sourire, préparé à des questions sur son avenir. Avec sa fraîcheur habituelle, l’attaquant de l’OL s’est plutôt amusé de ces informations du jour : « J’ai entendu ça mais il n’y a rien pour l’instant. Je suis encore à Lyon. Il reste deux matchs et on les prépare de la meilleure manière possible ». Par ce propos, il faudrait comprendre que cette annonce d’accord ferait mauvais genre en plein sprint final vers le podium...

« En fin de saison, on verra bien, mais pour l’instant il n’y a rien », a répété à plusieurs reprises l’international tricolore. Relancé sur la perspective de retrouver la Ligue des champions avec son club formateur, Nabil Fekir s’est évidemment montré ouvert à tout : « Ça m’a toujours dit, c’est mon club de cœur. Mais il faut se concentrer sur ces deux matchs ». Plus que jamais, la Ligue 1 devra profiter de lui à la Meinau samedi puis au Parc OL la semaine suivante. Car cela sent quand même le nouveau départ pour une pépite de notre championnat.